Les Qataris dans la banque tunisienne Zitouna

L’augmentation de capital (35 millions de dinars au lieu de 30 millions) de la Banque tunisienne Zitouna et la cooptation d’un nouvel administrateur désigné directeur général ont pour objectif de valoriser la banque pour l’ouvrir à des capitaux opérant dans la finance islamique, notamment ceux des pays du Golfe.

Lors de la conférence sur la finance islamique organisée le mois dernier à Paris, conjointement par des banques françaises et le Qatar Islamic Bank ainsi que  la Qatar Investment Authority (QIA), le PDG de ce fonds souverain, cheikh Hamad Ben Jassem Al-Thani-également premier ministre et ministre des Affaires étrangères-a indiqué tout l’intérêt que porte son pays à la finance islamique dans les pays du Maghreb. Il a cité, comme exemple concret, la Banque Zitouna, dont le principal actionnaire est Sakhr El Materi, gendre du président Zine El Abidine Ben Ali. Rappelons que Sakhr El Materi a, dans un souci de rapprochement avec les courants islamistes, créée la radio Zitouna, consacrée aux programmes religieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *