Libye : BHL tient salon au Raphaël

Depuis qu’il s’est érigé en chantre de la transition libyenne, et qu’il a retrouvé le chemin de l’Elysée, le philosophe germanopratin Bernard Henry Lévy ne quitte plus les salons du palace parisien « le Raphaël », continuellement flanqué des deux membres du conseil national libyen qu’il a fait recevoir par le Président Sarkozy. L’oreille vissée à son téléphone, BHL tente de trouver auprès de ses relais dans les médias des journalistes ainsi que des plateaux qui voudraient  bien accueillir ses deux protégés libyens, dont l’un serait, aux dires du philosophe « parfaitement francophone ». Seul hic, les médias français craignent que cette nouvelle passion du philosophe milliardaire pour la Libye ne comporte un agenda caché, voire que BHL ne se fasse un peu manipuler par ce conseil de transition dont la légitimité reste à prouver…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *