Les Libyens renvoient dos-à-dos Khalifa Haftar et Saïf El Islam Kadhafi

Point d’élections en vue en Libye, et pourtant les Libyens savent pour qui ils souhaitent voter si un scrutin devait organisé prochainement. Selon un sondage réalisé dans cinq villes de l’Ouest du pays, la capitale Tripoli, Zouara, Ghariane, Sarmane et Sabrata, 83 % des sondés affirment qu’ils voteraient pour des candidats indépendants en cas d’organisation d’élections générales, contre seulement 17 % en faveur d’une offre partisane. Concernant la participation, un peu plus d’un tiers des personnes interrogées se disent certaines de se rendre aux urnes, contre 37 % d’indécis. Pour ce qui est des milices, 26  % des sondés pensent qu’il faudrait les dissoudre afin de sortir de la crise, alors que seuls 12, 5 % voient dans une dictature militaire la solution à la crise que traverse leur pays, un camouflet pour Khalifa Haftar dont l’objectif est d’installer un pouvoir militaire en Libye. Ils ne sont également que 10 % à souhaiter l’arrivée de Saïf El Islam Kadhafi, un véritable désaveu pour ceux qui parient sur la famille de l’ancien dictateur pour rétablir l’ordre dans un pays en proie au chaos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *