l’Inspection Générale des Finances fourre son nez dans les comptes du ministre Aït Taleb

C’est une démarche qui pourrait être le début d’un grand déballage. Selon les sources de Maghreb Intelligence, l’Inspection générale des finances (IGF relevant du ministère de l’Economie et des finances) a commencé à éplucher les comptes du ministère de la Santé que dirige l’impavide Khalid Aït Taleb. «C’est une procédure normale quand il s’agit de tracer les grosses dépenses», expliquent nos sources. Mais encore?

La rapidité avec laquelle s’est déclenché ce travail d’audit est lié aux conséquents budgets alloués dernièrement au département de la Santé pour mettre à niveau les infrastructures sanitaires du royaume pour lutter contre le Covid-19. Ces budgets se chiffrent à plusieurs milliards et, à la date du 19 mai, ce ministère a déjà engagé des dépenses de l’ordre de 2,2 milliards de dirhams.

Pour rappel, l’une des mesures décidées par les autorités marocaines a été de permettre au ministre de la Santé de conclure des marchés de gré à gré sans passer la stricte démarche des appels d’offres.

Khalid Aït Taleb aurait-il profité de cette situation de crise pour favoriser des proches ou se permettre de commettre des irrégularités en gérant les deniers publics? L’avenir nous le dira…un avenir très proche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *