Warning: Error while sending QUERY packet. PID=19275 in /home/intramaghreb/public_html/wp-includes/wp-db.php on line 2030
Maghreb-intelligence bloqué en Algérie : le général Lackhem est parti, mais la censure est restée… – Maghreb Intelligence

Maghreb-intelligence bloqué en Algérie : le général Lackhem est parti, mais la censure est restée…

Nouvelle régression en Algérie. Votre média Maghreb-Intelligence vient de rejoindre le contingent des médias électroniques et sites d’information qui sont entièrement censurés en Algérie. Les internautes algériens ne peuvent plus accéder à notre site depuis l’Algérie. L’accès à Maghreb-Intelligence a été bloqué par le dispositif de censure et de filtrage internet utilisé par les services du ministère de la Défense nationale à Alger. Comme Mondafrique, Algérie Part, Algériepatriotique, Maghreb Emergent, Inter-lignes et TSA. Ainsi comme de nombreux autres médias algériens en ligne, Maghreb Intelligence n’est plus accessible à partir de l’Algérie. Une censure qui en dit long sur les véritables intentions du régime algérien. Un régime qui ne supporte pas la pluralité des points de vue, la divergence des analyses ou la critique légitime de ses actions et conduites des affaires publiques du pays.

Il est à rappeler que le filtrage internet et la censure des contenus numériques relèvent de la responsabilité de l’Organe national de prévention et de lutte contre les infractions liées aux TIC, un organisme qui a été placé sous l’égide du ministère de la Défense nationale en juin 2019. Cet organe était géré et dirigé par le fameux général-major Abdelkhader Lachkhem, patron du département des transmissions et guerre électronique.

Mais ce dernier a été relevé au début du mois de juillet dernier. Officiellement éjecté du pouvoir, l’on pensait que la censure allait devenir une pratique caduque en Algérie. Il n’en est rien ! Lachkhem est parti, mais le régime est resté le même. Censure, emprisonnement des journalistes, répression des libertés publiques, la « Nouvelle Algérie » ressemble étrangement à un système totalitaire qui inspire la crainte et sème l’angoisse collective. Une dictature qui s’appuie beaucoup plus sur un dogme que des hommes qu’elle remplace et chasse au gré des humeurs et des rapports de force interne à ses institutions militaires et sécuritaires. Le dogme, quant à lui, il ne change jamais : pas de place à la liberté d’expression dans la « Nouvelle Algérie ». Circulez, il n’y a plus rien à lire sur internet…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. nabil 14:49 - août 19, 2020

    censurer un journal marocain dirigé par des journaleux makhzenien…oui, mille fois et c’est une bonne chose. Vos mensonges grossiers et imbéciles font de vous un journal de caniveau

    1. Pragmacom 17:14 - août 19, 2020

      Nabil,
      Je pense que le canniveau est déjà complétement obstrué par vos propres journaux. La vérité blesse souvent ceux qui sont incapables d’admettre leurs tares, car elle touche directement leurs points sensibles. Les quelques sujets que j’ai lus dans ce journal sont, à mon avis, conformes aux standards en matière d’investigation et de sources d’informations (souvent locales, d’actualité vécue ou évoquées par d’autres médias). Il ne suffit pas de coller l’étiquette facile « mensonges ». Il faut démontrer pourquoi, pour être crédible !
      La preuve: vous réagissez sans censure sur ce site, mais vous ne démontrez pas votre point de vue dogmatique. Désolé.

    2. Adel 18:45 - septembre 3, 2020

      Un journal marocain de makhzane.. c’est pas une liberté d’expression mais un virus anti algérie.

  2. Mohamed 18:52 - août 19, 2020

    Pour lire et rigoler de vos conneries, le lecteur vivant en Algérie peut télécharger et utiliser un vpn pour contourner la censure…
    Mais ça vous ne le direz pas… Il faut toujours se placer en victime. 😎

  3. telemaque 22:36 - août 19, 2020

    Quelle explication peut on donner a cette position ??? Je poserai la question aux Algeriens en tant qu ils sont des individus , car depuis que le monde est monde ,il n y a jamais eu d unite , ni a plus forte raison de souverainete algerienne,.Carthaginois ,Vendals Bysentins, Arabes de Syrie, Arabes de Cordou, Turcs ,Français ont tour a tour penetre le pays sans qu a aucun moment et d aucune façon il ait eu etat Algerien. le 16-9-1959 Degaulle. AL7OR YAFHAM BALGHAMZA

  4. M'hamed BENMOUFFOK 06:33 - août 20, 2020

    Comment ça ce passe au Maroc ? Tout va bien ? Les journaux qui servent a envelopper les sardines sont ils toujours en devantures ?

  5. Hasan 12:28 - août 20, 2020

    C’est archi faux, vous êtes lisible en Algérie !

  6. mouatène 16:37 - août 22, 2020

    mesdames et messieurs bonjour. je pense que le journaliste est libre de s’exprimer ou de rapporter des faits au quotidien, s’ils s’avèrent justes et utiles. aussi et je le crois, se défendre par tous les moyens est aussi légitime. et à ce moment là, les lecteurs en sont les, bien sur, les juges de par leurs opinions. le mieux est de présenter des  » contre mensonges  » et mettre devant le fait accompli le menteur. bonne journée à tous.

  7. mouatène 21:37 - août 22, 2020

    vous dites « maghreb intelligence » est bloqué en algérie. et comment ce fait il que nous accédons aussi facilement ? bien au contraire, je crois que c’est le journal lui meme qui a essayé de nous interdire l’accès et 2 ou 3 jours après il s’est rétracté.