Maroc. À Agadir, les hôteliers furieux contre Jalil Benabbès-Taarji

Jalil Benabbès-Taarji, président de l’Association nationale des investisseurs touristiques, et l’un des associés du groupe Tikida, passe par une très mauvaise passe, lui qui est candidat à la présidence de La Confédération nationale du tourisme (CNT), lors des élections de ce 17 juillet.

Selon les sources de Maghreb-Intelligence, les opérateurs hôteliers d’Agadir, l’une des principales destinations touristiques du Maroc, sont très remontés contre lui à cause de ce qui vient de se passer à l’hôtel Tikida Dunas…

Dans cet établissement, et au jour de ce dimanche 11 juillet, les autorités sanitaires de la capitale du Souss ont recensé par moins de 80 cas de contamination au Covid-19 entre personnels et clients de l’hôtel. Et la gestion de cet établissement est montré du doigt.

Nos sources expliquent qu’aucune mesure de précaution n’est observée au sein de cet établissement: les clients se mêlent les uns aux autres sans respect de la distanciation et même le port du masque devient un détail dont tout le monde se moque.

«À cause de ces agissements, c’est toute la ville qui risque de trinquer», se désole un opérateur touristique de la ville d’Agadir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *