Maroc: à Agadir, un cadeau de bienvenue à Aziz Akhannouch à plus de 21 millions de dirhams

Une simple coïncidence, mais un signe de bonne augure pour Aziz Akhannouch, président du RNI, qui brigue la mairie d’Agadir, la capitale du Souss.

La Société Souss-Massa Aménagement vient de conclure un marché à 21,7 millions de dirhams pour le réaménagement de l’Avenue Haj Ahmed Akhannouch, le père du ministre de l’Agriculture.

Il s’agit des travaux de voirie, d’assainissement et de génie civil qui seront entrepris par la société r’batie Alam Equipement (ALEQ) de la famille Gueri.

Aziz Akhannouch, fait rare pour un ministre en exercice, est candidat à la mairie d’Agadir au titre des élections communales du 8 septembre prochain.

Conduisant une liste composée de jeunes cadres pour l’essentiel, il veut tourner la page de la gestion calamiteuse par les islamistes de l’une des principales destinations touristiques du Royaume.

Aziz Akhannouch, qui a décliné un programme chiffré et bien détaillé, promet de faire d’Agadir une véritable métropole et une locomotive pour le développement des provinces du sud du Maroc.

Donné favori, sa candidature a apporté du baume au cœur des habitants de cette ville que les islamistes ont laissé tomber en décrépitude et à tous les niveaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. BENMOUFFOK M'HAMED 12:02 - août 25, 2021

    Pourquoi, s’étonner, le Maroc et toutes ses grosses entreprises appartiennent à une dizaine de familles qui possèdent 80 % du pays, bien entendu la famille royale a elle seule environ 75 %. Ils ce partagent la galette entre eux, se renvoient l’ascenseur. 35 millions de Marocains se disputent les 20 % qui reste. Ceux qui veulent réussir sont obligés de s’exiler, parce que le Club accepte que très rarement de nouveaux venus, ou pour ainsi dire jamais, il faut être parrainé, façon de Mafia !!!