Maroc. A coup de millions de dirhams, Akhannouch prépare déjà la Fête du Sacrifice

A plusieurs mois de l’Aïd Al Adha, le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime ne veut rien laisser au hasard. A travers l’ONSSA (Office national de la sécurité sanitaire des aliments) qu’il chapeaute, il va lancer incessamment la désormais traditionnelle opération d’identification du cheptel destiné à l’abattage.

Cette opération consiste à doter de boucles les ovins et caprins dédiés au sacrifice de manière à en rendre faciles l’identification et la traçabilité en cas de problèmes (viandes verdâtres…). Selon nos sources, cette opération va coûter, pour la prochaine fête (vers fin juillet 2020) près de 20 millions de dirhams.

Le marché concernant cette opération a d’ailleurs été lancé ces derniers jours. Pour la dernière Fête du Sacrifice au Maroc (août 2019), l’offre en cheptels ovin et caprin était de 8,5 millions de têtes pour une demande estimée à 5,4 millions de têtes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *