Maroc: la métropole Casablanca se débarrasse de son vieux port centenaire

Les jours sont comptés pour le vieux port de Casablanca, un patrimoine dont les premiers chantiers ont été lancés au début du 20 siècles.L’Agence nationale des ports (ANP), qui gère les ports du royaume, vient en effet de lancer des appels d’offres pour commencer la démolition d’une bonne partie de ce port: les bâtiments du port de pêche qui s’étendent sur plusieurs hectares ainsi que le chantier naval. Coût estimé pour cette prestation: près de 5 millions de dirhams.
Casablanca est aujourd’hui dotée d’un nouveau port ultramoderne adossé à une belle Marina qui promet à tous les niveaux. Mais fallait-il absolument recourir aux pelleteuses pour effacer les traces du vieux port ? N’y a-t-il pas moyen de préserver une partie de ce port pour l’histoire, ne serait-ce que comme musée ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. L. Maziane 14:12 - septembre 8, 2019

    Comment pourrait-on oser détruire la mémoire portuaire du poumon économique de ce pays? Au lieu de chercher à l’effacer définitivement, pourquoi ne pas y voir une niche à exploiter autrement à l’image de ce qui se passe chez nos voisins ? Peu d’années après la fermeture du port fluvial de Kenitra (anciennement Port-lyautey), voici le tour du port historique de Casablanca. Pourquoi cet acharnement sur notre mémoire maritime collective? Et à qui sera le tour?

  2. Brahim chahimi 14:59 - septembre 8, 2019

    Paralelamente al lanzamiento del proyecto Casablanca Marina como símbolo de la modernidad arquitectónica, debe preservarse la dimensión patrimonial y el valor histórico de un puerto considerado la base de la construcción y el crecimiento de la ciudad a largo de 100 años.

  3. Bahloula rachid 17:56 - septembre 8, 2019

    Crime contre notre histoire.j espère une intervention des instances compétentes pour arrêter ce drame et préserver ce patrimoine national