Maroc: la RAM ne sait toujours pas quoi faire de ses 4 Boeing 737 MAX

Gros dilemme pour Abdelhamid Addou, le PDG de Royal Air Maroc. Le transporteur aérien national ne sait toujours pas quoi faire de ses 4 Boeing 737 MAX. «Rien n’a été tranché pour le moment et cela pénalise gravement la compagnie qui comptait sur ces 4 avions pour renforcer sa flotte et sa compétitivité», nous explique un spécialiste du secteur.
Pour rappel, la RAM a commandé quatre appareils du genre. Elle a déjà réceptionné deux Boeing 737 MAX qui sont cloués au sol depuis le printemps dernier.

Lors du 4ème trimestre de 2019, elle devait en réceptionner deux autres, mais rien de cela ne s’est produit.
Et les soucis s’aggravent pour Boeing qui se retrouve avec des centaines de 737 MAX produits dans ses usines, mais qui restent cloués au sol jusqu’à nouvel ordre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Dormois 16:13 - janvier 6, 2020

    Ancien CDB AF, je me propose de reprendre un de leurs 737 Max pour l’exposer dans mon jardin…. Nostalgie, Nostalgie quand tu nous tiens…

  2. Mounir 16:24 - janvier 6, 2020

    4 x 737 max au sol.. Quel gâchis !!
    Acheter un avion exige de la compétence.. Ce n’est pas une pizza🍕🍕

  3. Mansour Essaïh 15:54 - janvier 14, 2020

    C’est ce qui arrive quand on met tous ses œufs dans le seul panier Boeing. On dirait qu’il n’y a que ce dernier qui fabrique des avions dans le monde !

    La politique prive la RAM de l’effet de concurrence et la tient à la merci d’un constructeur fortement protégé et défendu par son pays aux tendances franchement dominatrices.

    Je rejoins l’idée de Dormois (qui aura la priorité) pour céder ces avions à un dirham symbolique, soit pour décorer des jardins, soit pour les transformer en restaurant comme c’est déjà fait par quelqu’un qu’on peut retrouver facilement sur le web.

    Enfin, ceux qui mettent leurs œufs exclusivement dans le panier de McDonnell Douglas doivent prier le Seigneur qu’il n’y a dans leurs appareils ni problème du système de pilotage ni problème de câblage électrique ! Amen !