Maroc: le lourd legs de Hamid Chabat à Nizar Baraka et Ennaâma Miyara

Hamid Chabat, ancien secrétaire général de l’Istiqlal et de l’UGTM (centrale syndicale proche du parti), doit bien se marrer depuis son exil (volontaire et doré) en Allemagne.

Selon nos sources, Nizar Baraka, son successeur à la direction du parti, et Ennaâma Miyara, qui lui a succédé à l’UGTM, se frottaient les mains à l’idée de récupérer les biens, surtout immobiliers, légués par Hamid Chabat et qui valent des dizaines de millions de dirhams, surtout le siège (de six étages) de l’UGTM en plein centre de Rabat.

Mais les deux ont du déchanter. Tous les biens hérités de l’époque de Hamid Chabat croulent sous les hypothèques bancaires et il est donc presque impossible de les céder.

La même chose est valable pour le siège d’une association acquis pour les cadres de l’UGTM à Fès.

Depuis plusieurs mois, Hamid Chabat s’est installé en Allemagne avec sa petite famille, mais continue à tirer certaines ficelles à l’Istiqlal.

Des sources internes affirment que l’homme n’est pas fini et qu’il faudra compter avec lui lors des prochaines élections législatives de 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *