Maroc: les islamistes n’aiment pas les femmes au gouvernail

Le contraire aurait été étonnant, mais les islamistes n’aiment pas voir des femmes dirigeants d’établissements stratégiques ou propulsées à des postes de responsabilité.
Selon des statistiques officielles, révélées lundi par Mohamed Benabdelkader, ministre de la Réforme de l’Administration et de la Fonction publique, seules 199 femmes ont eu accès à des postes de responsabilité depuis 2012 sur un total de 967 hauts cadres.
En pourcentage, cela nous fait 12.09% et ce depuis l’arrivée des islamistes au pouvoir avec Abdelilah Benkirane. 
Heureusement que la Loi organique 02-12 et d’autres législations laissent une grande marge au roi pour rectifier le tir en nommant des responsables lors des conseils des ministres que le souverain préside.
C’est grâce à ce mécanisme que nous avons des ambassadrices ainsi que des présidentes d’institutions assez sensibles.
Les dernières nominations du genre en date remontent à moins d’un mois avec la désignation de Latifa Akherbach à la tête de la HACA et de Amina Bouayyach à la présidence du CNDH. 

Moroccans shout slogans during a protest calling for gender equality as they mark International women’s day in Rabat on March 8, 2015. AFP PHOTO / FADEL SENNA (Photo credit should read FADEL SENNA/AFP/Getty Images)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Dr. Ben 13:45 - décembre 25, 2018

    ⴷⵔ ⴱⵏ ⵇⵉⵔⴰⵟ Dr Ben Kirat
    ⴰⵣⵓⵍ Bonjour
    ⴰⵖⵔⴰⵜ ⵜⴰⵏⵎⵎⵉⵔⵜ lisez merci
    ⴰⵎⴰⵔⵔⵓⴽ ⴹ ⴰⵎⴰⵣⵉⵖ Le Maroc est Amazigh
    ⴰⵎⴰⵔⵔⵓⴽ ⵏ ⵉⵎⴰⵣⵉⵖⴰⵏ le Maroc des Imazighen

    Le PJD qui fait partie intégrantes des chefs de la Zawiya, Msids, Mosquées ou Madrassas, centres de formations religieuses où ils sont maîtres actifs, et leurs élèves, passifs, plus jeunes, considèrent la sodomie homosexuelle comme une façon de transmettre le savoir, la raison qui justifie la limite de la pensée politique musulmane du PJD et de ces oulémas qui pensent que le savoir spirituel est dérivé de l’anus et non du savoir de la science dérivé du cerveau, ce qui explique la stupidité et le retard de ces oulémas musulmans que représente le PJD et l’Istiqlal….

  2. chergui 20:01 - décembre 25, 2018

    Vive les femmes.ma vie a plus de 2/3 d un siecle et j esperais dans le passe de voir des femmes aux gouvernails, enfin je commence a me rejouir.avec des hommes il y avait des alles et retour,il fallait sortir au cafe pour leur demander ce que je voulais et là mon bon fonctionnaire disparaissait,les mains dans mes poches par le froid on fixait mes poches.tres peu d hommes etaient a la hauteur pour le respect du citoyen.merci a ceux qui ont fait leur travail dans l immence correction du respect du citoyen.merci a quelqu un qui aujourd hui doit etre dcd caïd mimoune (1970),j avais 20ans il sortait de son bureau.je me suis plaint de ma ituation avec un agent de bureau Monsieur le Caïd lui a passe un savon