Maroc : le PPS attaque Akhannouch et le RNI sans les nommer

Le PPS (majorité) de Nabil Benabdallah est la première formation politique à attaquer le RNI et ses ministres sans toutefois les nommer.
Un communiqué de la direction des anciens communistes parvenu à Maghreb Intelligence, fustige les «réactions inappropriées et inédites» suite à aux différends qui ont opposé et opposent plusieurs partis constituant la majorité hétéroclite au pouvoir.

En clair, le PPS fait allusion aux ministres du RNI qui avaient boycotté le dernier Conseil de gouvernement, mais aussi le déplacement, samedi dernier à Jerada, du premier ministre Saâd Eddine El Othmani.

Les ministres du RNI, Akhannouch en tête, tenaient à manifester leur colère suite aux propos blessants prononcés par l’ancien chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, lors du congrès de la jeunesse du PJD. Benkirane déclarant notamment à l’adresse de Akhannouch: « Je n’ai rien contre toi, mais je veux te rappeler que la collusion entre l’argent et le pouvoir politique est un danger pour l’État ». Une salve qui n’avait pas épargné non plus l’USFP de Driss Lachgar, autre formation de la majorité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *