Le Maroc premier financeur des mosquées françaises

Selon un rapport du Sénat français réalisé à partir des chiffres fournis par le ministère français de l’Intérieur, le Maroc est le premier bailleur de fonds pour la construction et l’entretien des mosquées en France. En 2016, Rabat aura ainsi versé six millions d’euros, somme qui comprend également le salaire des imams détachés.

Loin devant l’Algérie dont la contribution s’est élevée à quelque deux millions d’euros lors de la même période pour la gestion de la Grande mosquée de Paris, dont elle a la charge depuis 1982. Entre 2011 et 2016, la contribution de l’Arabie Saoudite s’est a atteint 3,8 millions d’euros. Cet apport des Etats étrangers ne représente qu’environ 20% du financement des mosquées en France, les 80% restants provenant des dons des fidèles musulmans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. chaoui04 08:40 - février 17, 2018

    Le Maroc premier financeur des mosquées françaises HAHAHAHA, .Bien sur homo6 jette l’argent par les fenêtres alors que son peuple d’esclaves crève dans les bennes à ordures ou pour 1kg de semoule.POUAH.

    1. Babou 07:26 - février 23, 2018

      Chouha 04 construire des mosquées et payer des imams ce n’est pas de l’argent jeté par les fenêtres,car tous les musulmans de France en profitent y’a haine et ta jalousie t’aveuglent