Migrants : l’Europe complice de la torture selon Amnesty

Dans un rapport publié ce mardi, Amnesty International dresse un constat d’une rare sévérité concernant la responsabilité des Européens dans le véritable calvaire que vivent nombre de migrants retenus en Libye. L’ONG affirme que « les gouvernements européens sont sciemment complices de la torture et des abus endurés par des dizaines de milliers de réfugiés et de migrants détenus par les autorités libyennes ».

Amnesty reproche aux Etats européens de fournir leur aide au département libyen de la lutte contre l’immigration clandestine, en fournissant notamment des équipements aux garde-côtes libyens.

La Commission de l’Union africaine estimait début décembre entre 400 000 et 700 000 le nombre de migrants retenus en Libye. Lors du récent sommet Europe-Afrique à Abidjan, il avait été décidé de rapatrier « tous les migrants en Libye », dont 3 800 en urgence. Vaste programme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *