Mise au point. Le secrétaire général du CCME dément avoir accusé certains ministres de travailler sous des pressions étrangères

Suite à la publication par Maghreb-intelligence d’un article intitulé « Quand le patron du CCME, Abdellah Boussouf, remet en cause la souveraineté du Maroc », nous avons reçu une mise au point du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger.

Le CCME affirme, vidéo à l’appui, que le secrétaire général de l’institution n’a pas tenu, lors de son intervention lors de l’ouverture du Printemps des sciences sociales à Ifrane, les propos qu’on lui a imputés. Monsieur Abdellah Boussouf n’a aucun moment, ni de loin ni de près, fait allusion à quelconques pressions étrangères sur les ministres du gouvernement marocain.

A ce propos, le secrétaire général, du CCME, monsieur Abdellah Boussouf n’a jamais « remis en cause la souveraineté nationale du Maroc» comme il a été annoncé dans le titre de notre article.

Dans le respect de la déontologie, Maghreb-intelligence publie l’intervention du secrétaire général du CCME est à retrouver sur :

Répondre à Anonyme Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *