Moncef Belkhayat laisse tomber l’école pour la télévision

L’ancien ministre et actuel homme d’affaires à qui tous réussi ne tiendrait-il pas les promesses faites à ses amis ? C’est en tout cas ce qui se murmure dans la colline d’Anfa.

Moncef Belkhayat devait monter avec un ancien collègue de chez Procter & Gamble qui occupait jusqu’à récemment le poste de VP Marketing à l’Université International de Casablanca un projet d’école supérieure pouvant accueillir à termes jusqu’à mille étudiants. Dans le tour de table, on trouvait également Jawad Ziyat, ancien du ministère du Tourisme, de Prestigia.

Mais au moment de conclure, Moncef Belkhayart a fait faux bond à ses deux amis en retirant ses billes « afin de les mettre dans un projet de télévision », selon ses dires. Reste à savoir dans quelle télévision Moncef Belkhayat compte investir, puisque la HACA n’envisage pas pour le moment d’accorder  de nouvelles licences ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *