Moncef Belkhayat lance un quotidien arabophone

Le fantasque ministre marocain de la Jeunesse et des Sports veut se lancer dans la presse après avoir tâté la politique. Plusieurs « groupes financiers » importants [onlypaid]de Casablanca seraient derrière cette nouvelle expérience éditoriale qui serait dirigée par Abderrahim Ouazzani, le « monsieur communication » de Moncef Belkhayat. Le projet éditorial qui doit voir le jour en octobre prochain, serait un quotidien arabophone qui serait proche des milieux d’affaires casablancais et de certains cercles de Rabat. Le nouveau journal prendrait ainsi ses distances avec le RNI, parti sous la bannière duquel le ministre de la Jeunesse et des Sports siège au gouvernement dont il devrait défendre les couleurs aux prochaines élections législatives. Il faut dire que Belkhayat est quelque peu échaudé par le duo formé de Aziz Akhannouche et Salahedinne Mezouar , qui bénéficient désormais d’un nouveau quotidien arabophone, « Echorouk ».[/onlypaid]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *