Mondial 2026: les déclarations de Trump renforcent la candidature du Maroc selon les experts

Le tweet menaçant de Donald Trump adressé jeudi dernier aux pays alliés des Etats-Unis qui ne voteraient pas en faveur de la triple candidature des Etats-Unis, du Canada et du Mexique pour l’organisation de la Coupe du monde 2026, pourrait se révéler être une funeste erreur. C’est du moins ce que pensent nombre d’experts spécialistes des méandres de la Fifa, la fédération internationale de football. Y compris au sein même de United 2026, le comité de candidature nord-américain, dont les membres rasent les murs depuis que le président Américain a enjoint, le mot est faible, « les pays que nous soutenons en toutes circonstances » à ne pas faire campagne contre cette triple candidature. Trump qui en a remis une couche lundi en recevant le président du Nigeria Muhammadu Buhari à la Maison Blanche, déclarant en conférence de presse: « j’espère que tous les pays africains et les pays à travers le monde, que nous soutenons également, soutiendront notre candidature avec le Canada et le Mexique pour la Coupe du monde 2026 », et d’ajouter « nous regarderons très attentivement, et nous apprécierons toute l’aide qu’ils peuvent nous apporter pour cette candidature ».

D’autant que les règles de la Fifa en la matière sont formelles, qui mettent en garde explicitement « contre les activités des gouvernements des pays soumissionnaires qui peuvent nuire à l’intégrité du processus d’appel d’offres ». En clair, ce n’est pas aux dirigeants des pays candidats qu’il revient de défendre une candidature, mais bien à chaque comité d’organisation et chaque fédération. Ce qui fait dire à Andrei Markovits, professeur à l’université du Michigan et spécialiste du football international, que « Trump a peut-être coulé la candidature nord-américaine ». Il estime aujourd’hui que les pressions américaines à peine voilées permettent à la candidature marocaine de prendre un net avantage. D’autant que « le Maroc a beaucoup d’expérience dans les processus de candidature, il sait comment la Fifa fonctionne, il a fait du bon boulot jusqu’à présent », constate Peter Alegi, l’un des bons connaisseurs de la Fifa.

Pour rappel, c’est le 13 juin prochain, à la veille de l’ouverture de la Coupe du monde en Russie, que la Fifa désignera le pays organisateur du Mondial 2026.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Targati 10:13 - mai 2, 2018

    Dans cette logique le Maroc doit choisir USA et canada .
    Et c’est tout

  2. chaoui04 17:35 - mai 6, 2018

    Ah ces MAROCOCUS ,ils crient toujours victoire bien qu’ils aient échoué.(Affaire du Sahara occidental à l’ONU,la reussite de leur retour à l’UA….le fiasco d’introduction de la drogue en territoire Algérien…)
    Je parie que du premier jusqu’au dernier mokoko l’excès du pétard leur a donné des hallucinations.Les « POVRES »

    1. chaoui04 17:37 - mai 6, 2018

      N’est ce pas les vantard :ba…bouche pleine de m et benkh…?Hihihhahaha.

      1. Babou 11:11 - mai 7, 2018

        Chouha 04 essayez de monter un seul dossier aussi minime soit-il après tu pourras parler en ce qui concerne le Sahara le rapport est très favorable au Maroc 🇲🇦 à tel point que vos alliés ont demandé le report de la présentation devant le conseil de sécurité de l’onu Car ils considèrent qu’il est favorable au Maroc 🇲🇦 le rapport est passé quand même avec l’abst De vos alliés russes le rapport de mandé a l’algerie De participer directement au dialogue ce que vous avez refusé la vous avez 6 mois pour définir votre position et puis le retour à l’UA 39 Etats ont voté 🗳 pour9 États contre dont l’algerie C’est Que vous avez échoué dans votre tentative échec pour l’algerie Et victoire pour le Maroc 🇲🇦 mon petit memlouk turc

  3. chaoui04 12:48 - mai 9, 2018

    L’Afrique du sud vient de retirer son soutien à la candidature du MAROCOCU.hahahahihihihi
    Ah oui ca renforce les soutien à shlomo-pedo-homo6.Hahahahohohohohohihihihi