Parlement: le PAM prépare la fronde contre Habib El Malki

Au Maroc, les absentéistes, toutes catégories confondues, n’aiment pas être dévoilés au public, surtout lorsqu’il s’agit des parlementaires. C’est ainsi que 33 députés (chambre basse du Parlement marocain) préparent la riposte au président Habib El Malki qui, une première dans les annales parlementaires, a publié la liste de ceux des élus dont les salaires vont subir des ponctions pour absences injustifiées.

Ces 33 élus se recrutent essentiellement au sein du Parti Authenticité et modernité (19) et de l’Union constitutionnelle l’UC (10). Selon le règlement intérieur du Parlement, trois absences injustifiées lors des séances plénières ou des travaux des commissions permanentes sont sanctionnées par des prélèvements sur salaire.   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *