Pas de crise pour les mosquées au Maroc : le ministre Ahmed Taoufiq casse sa tire-lire

En pleine crise du coronavirus, il semble qu’il y ait un secteur au Maroc qui ne connaît pas la crise: la construction et la réhabilitation des mosquées. Selon plusieurs documents consultés par Maghreb Intelligence, le ministère des Habous et des Affaires islamiques vient d’octroyer un bon paquet de marchés à plusieurs dizaines de millions de dirhams pour le construction de nouvelles mosquées et le réaménagement de plusieurs autres lieux de culte.

Ainsi, entre autres, la seule ville de Salé va être dotée de trois nouvelles mosquées à la fois et dont les travaux débuteront bientôt. Il en est de même pour d’autres villes comme Sidi Kacem et El Jadida alors que le ministère va réaménager plusieurs mosquées de la capitale Rabat. «La construction et la réhabilitation des mosquées ont été prévues et budgétisées bien avant le crise du coronavirus», affirme une source proche du département d’Ahmed Taoufiq.

Signalons toutefois que depuis le début de la pandémie au Maroc, les mosquées sont fermées sur décision des autorités publiques pour limiter la propagation du virus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Mus 17:11 - mai 11, 2020

    J’espère que tout les ministères feront la même chose afin de relancer l’économie et créer des emplois, au lieu de continuer a octroyer des subventions aux personnes en chômage forcé.