Le Polisario à l’origine de la «tiédeur» des relations entre Rabat et Le Caire

Que se passe-t-il donc dans les relations entre Rabat et Le Caire ? Annoncées à plusieurs reprises au Caire, les visites du roi Mohammed VI ont été à chaque fois annulées au dernier moment. Idem pour le président égyptien Abdelfattah El-Sissi, qui par deux fois a finalement décliné une visite à Rabat . Ce qui n’était au début qu’un malentendu entre Rabat et Le Caire, est devenu au fil des années une véritable brouille. « Le problème entre les deux pays a trait aux relations très cordiales entre l’Algérie et l’Egypte, au sujet de la coopération militaire et sécuritaire », explique un ancien ambassadeur du Maroc au Caire. Selon des sources concordantes, lors d’entraînements militaires conjoints en Algérie, une brigade du Polisario aurait profité de manœuvres communes entre l’Algérie et l’Egypte. Une activité jugée hostile par les Marocains qui auraient demandé des explications au Caire sans obtenir la moindre réponse. Une situation qui empêche les relations entre les deux pays d’aller de l’avant, sans pour autant les précipiter vers la rupture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *