Pourquoi FC Advertising bat en retraite

Il y a quelques mois, un fort vent de panique a soufflé sur les milieux casablancais de la publicité. La raison était l’arrivée d’un nouvel opérateur adossé à l’ONA, le plus grand groupe privé du royaume du Maroc. En effet, l’agence FC Advertising commençait par lancer une campagne de recrutement des cadres tous azimuts. Cette intrusion avait mis la puce à l’oreille des grandes agences de communication casablancaises. D’ailleurs, les appréhensions de ces agences n’allaient pas tarder à se révéler vraies, puisque Shem’s allait perdre le budget de SOPRIAM, importateur et distributeur de Peugeot et de Citroën, et que SAGA allait, elle, être privée du contrat d’Attijari Wafabank. Selon des sources bien informées, les agences de publicité se sont plaint en haut lieu de cette « concurrence déloyale » de la part du « nouveau venu ». Suite à ces doléances, ordre aurait été donné à FC Advertising de retrouver une taille « normale ». Dans la foulée, Shem’s et SAGA Communication auraient pu récupérer les portefeuilles publicitaires qu’elles avaient perdus par le passé. D’après plusieurs responsables des publications de la place, le marché de la publicité connait une véritable sinistrose depuis le début de l’année 2011. Le marché serait sauvé par les budgets des concessionnaires automobiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *