Prorogation des tests PCR. Nadia Fettah aurait informé, « en off », un député français une semaine avant l’annonce officielle

Encore une fois, un haut responsable marocain succombe aux sirènes de la république française. Alors que les relations entre Paris et Rabat traversent une période de grand froid, la ministre marocaine du Tourisme, Nadia Fettah a choisi de révéler, en premier, les décisions gouvernementales sur l’assouplissement des conditions de voyage vers le Maroc à un député français, en la personne de M’jid El Gurrab.

C’est le député de la neuvième circonscription des Français établis hors de France lui-même qui a confirmé, ce lundi matin, sur les ondes d’une radio casablancaise, avoir rencontré la ministre marocaine, une semaine avant l’annonce officielle des nouvelles mesures prévoyant la prorogation du délai exigé pour le est PCR, porté de 2 à 3 jours. D’après M’jid El Guerrab, la ministre marocaine du Tourisme l’avait, lors de cette entrevue, tenu au courant de ces mesures plusieurs jours avant que les Marocains n’en soient officiellement informés.

Certes, des informations officieuses sur la possibilité de l’allègement de la procédure d’entrée sur le territoire chérifien circulaient sur les réseaux sociaux et parmi les professionnels du Tourisme, « mais cela n’exempte en rien la ministre d’une responsabilité politique certaine», affirme le membre d’un grand parti de la majorité gouvernementale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. hassane 17:30 - octobre 5, 2020

    à se demander si ces hypocrites arrivistes incultes ignorant(e)s ministres à la con,travaillent pour notre chérifienne patrie LE MAROC,ou se considèrent-elles/ils encore colonisé(e)s et esclaves de la france?

    1. Claude. 18:12 - octobre 5, 2020

      Tu ne le sais pas… Mais toi aussi tu es notre esclave.
      Pauvre larbin.