Rabat vers une rupture totale avec le Qatar

Le dossier de la chaîne d’information Al Jazeera continue de susciter des remous à Rabat. Les hautes autorités marocaines ne sont pas du tout convaincues que le traitement réservé par Al Jazeera au Maroc soit innocent. Lundi, la chaîne qatarie a franchi un nouveau palier, estiment des responsables marocains.

Al Jazeera a parlé, dans sa couverture des événements de Lâayoune, de « génocide du peuple sahraoui » par les forces de l’ordre marocaines. Une terminologie que même l’agence de presse du Polisario n’a pas utilisée. Aujourd’hui à Rabat, on suspecte Al Jazeera sous la houlette de Hamad Bin Jassim Al Thani premier ministre et ministre des Affaires étrangères de l’émirat, qui ne porte pas particulièrement le Maroc dans son cœur, de vouloir nuire aux intérêts du royaume chérifien. D’où les appels de certains membres du sérail et de chefs de partis politiques, à mettre fin purement et simplement aux relations diplomatiques avec le Qatar qu’il faudrait traiter en tant qu’ennemi. Leur argument est d’une grande simplicité: La ligne éditoriale d’Al Jazeera tient lieu de politique étrangère de l’émirat et vice-versa.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *