Reporting des ministres : El Othmani aurait-il franchi une ligne rouge ? 

Souvent accusé de mollesse vis à vis de certains de ses ministres, le chef du gouvernement marocain a décidé de réagir lors du dernier conseil de gouvernement. Saâededdine El Othmani a en effet exigé de ses ministres qui se déplacent à l’étranger, de rédiger un rapport de mission détaillé qu’ils devront désormais lui remettre. A l’annonce de cette décision, plusieurs d’entre-eux ont esquissé un sourire en pensant aux missions de certains ministres, en particulier ceux des Affaires étrangères, de l’Intérieur et des Habbous et des Affaires islamiques. « C’est une décision faite pour les médias, car El Othmani sait pertinemment que plusieurs de ses ministres sont directement mandatés par le Palais royal pour ce type de déplacements, et qu’ils doivent protocolairement rendre compte exclusivement au cabinet royal », explique un ministre en fonction. Plusieurs membres du gouvernement n’auraient donc pas réellement compris l’injonction d’El Othmani, les ministres rendant régulièrement compte de leurs activités lors de la tenue des conseils de gouvernement. « El Othmani sait qu’il n’a que peu d’autorité sur beaucoup de ses ministres qui snobent parfois les conseils de gouvernement, alors il tente d’adresser un message à l’opinion publique pour montrer que c’est lui le patron », affirme un dirigeant du PJD qui le pratique depuis des années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *