La République en Marche en panne sèche au Maghreb

La neuvième circonscription des Français de l’étranger pose un vrai problème au mouvement représentant la majorité présidentielle. Elle compte 16 pays du Maghreb et d’Afrique de l’Ouest pour quelque 150.000 électeurs inscrits, dont un tiers pour le seul Maroc. Or la candidate pressentie pour représenter La République en Marche, la sénatrice de Paris Leïla Aïchi, est au centre d’une sérieuse polémique. Bien qu’elle s’en défende, ses supposées positions pro-Polisario ont fait l’objet d’un violent tir de barrage de la part de la presse marocaine, et provoqué la fronde de plusieurs comités locaux de La République en Marche, qui lui préfèrent le franco-marocain M’jid El Guerrab. Pour mettre fin à la polémique, la direction de LREM a décidé de ne présenter aucun candidat officiel dans cette circonscription des Français de l’étranger, tandis que Leïla Aïchi et M’jid El Guerrab maintiennent leur candidature, se réclamant tout deux de la majorité présidentielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *