Retour à la case prison pour Alexandre Djouhri

Selon le quotidien français Le Monde, le sulfureux homme d’affaires franco-algérien Alexandre Djouhri, 59 ans, a de nouveau été placé en détention à Londres. Il avait été interpellé début janvier à l’aéroport de Heatrow, à la suite d’un mandat d’arrêt européen émis par la justice française dans le cadre de l’enquête sur un financement libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. Alexandre Djouhri avait été libéré quelques jours plus tard après avoir réglé une caution de 1,1 million d’euros. Bien que placé sous contrôle judiciaire avec obligation de se présenter chaque jour dans un commissariat de police londonien, Le Monde croit savoir que les autorités judiciaires britanniques craignaient un risque de fuite de l’intéressé. La nouvelle de son placement en détention n’a été ni confirmée, ni infirmée par son avocat français. Alexandre Djouhri attend que la justice britannique décide de le remettre aux autorités françaises, décision qui devrait être rendue le 17 avril prochain.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *