Sahara occidental : la surenchère nationaliste du PJD

Le Parlement marocain a abrité, dimanche 1er avril, une réunion conjointe des commissions des Affaires étrangères autour des derniers développements dans la zone-tampon au Sahara, en présence des ministres des Affaires étrangères et de l’Intérieur.

Juste après la réunion, le chef du gouvernement a réuni au siège de la Primature les chefs des partis représentés au Parlement autour du même sujet. Nasser Bourita et Abdelouafi Laftit ont expliqué dans les grandes largeurs les démarches que le royaume allait entreprendre pour rectifier le tir et ramener les miliciens du Polisario à se retirer des zones démilitarisées.

Jusque-là rien de surprenant quant à un sujet qui fait l’unanimité des Marocains. Ce qui l’est en revanche est cette initiative du PJD et de son groupe parlementaire qui, lundi 2 avril, a adressé une question orale d’actualité au chef du gouvernement autour du même sujet (Voir pièce jointe).

De la surenchère autour d’un sujet qui fait l’objet d’un large consensus, dans le genre plus monarchistes que le roi et plus nationalistes que le reste des Marocains ? Ou alors une tentative de tendre une perche à Saâd Eddine El Othmani à qui ses ministres (les poids lourds de son équipe surtout) feraient de l’ombre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *