Sahara Occidental : les Tchèques taclent l’Algérie et le Maroc

Dans un rapport rendu public par l’Association pour les  Relations Internationales, un centre d’études et de recherche basé à Prague, des chercheurs européens estiment que le Maroc, comme l’Algérie, sont responsables de la fermeture de leurs frontières car ils poursuivent tous deux une « stratégie de domination régionale » au Maghreb, aggravée par leur antagonisme sur l’affaire du Sahara Occidental . [onlypaid] Renvoyant dos à dos les voisins et estimant que la fermeture de leur frontière commune bloque durablement la croissance économique, l’Association pour les  Relations Internationales met en cause également le front Polisario, accusé d’avoir cédé aux sirènes d’Al Quaïda au Maghreb Islamique (AQMI) et du narcotrafic sahélien. Enfin, le Think-Tank estime que le Royaume Chérifien aurait pris une longueur d’avance afin de se prémunir contre les révolutions arabes,  grâce notamment  aux réformes constitutionnelles annoncées par Mohammed VI le 9 mars dernier, qui ont débouché sur la mise en place d ‘une commission spéciale. D’un point de vue stratégique, il est intéressant de noter que l’Europe de l’est s’intéresse de plus en plus au Maghreb, car cette région est en passe de devenir leur principal compétiteur économique, notamment dans les secteurs de la sous-traitance automobile,  aéronautique et  de l’Offshoring (centres d’appel). A quand la ruée des tchèques sur le Maghreb ?[/onlypaid]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *