Sakher El Materi : Sangria au Shangri-la

Quelques heures avant la chute de son beau-père, l’ex président Zine El Abdidine Ben Ali, le sémillant homme d’affaires tunisien Sakher El Materi, à la tête d’une holding tentaculaire-banque, distribution automobile, médias, tourisme- au nom évocateur de « Princesse El Materi Holding », a été vu en conclave  avec des patrons français en vue dans les salons du palace parisien « Shangri-la ». A ces derniers, le fringuant homme d’affaires aurait affirmé sans sourciller que la situation était « sous contrôle » et que «  le président a repris le dessus ». A un banquier de la place, il aurait même affirmé «  preuve que tout va bien, je rentre à Tunis cette après midi même ». Les hommes d’affaires français avec lesquels il était attablé partageaient son optimisme, et tiraient même des plans sur la comète pour de futurs partenariats d’affaires que l’on imagine fructueux. Il est certain qu’avec un tel degré d’aveuglement, il est presque normal que l’entourage de Ben Ali n’aie pas vu venir la révolution de Jasmin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *