Le secteur automobile sud-coréen investit plusieurs centaines de millions de dollars au Maroc

C’est une véritable ruée des entreprises sud-coréennes vers le Maroc, notamment celles spécialisées dans les équipements automobiles. Dongsil Park, ambassadeur de République de Corée à Rabat, vient d’annoncer l’ouverture à Meknès de la première usine d’une compagnie coréenne, Yura Corporation, à Meknès qui fabrique du câblage automobile et emploie un millier de salariés marocains. Une deuxième usine appartenant à l’entreprise Daedong Systems est en cours de construction à Tanger Automotive City pour la fabrication d’un autre type de câblage, et compte démarrer sa production au cours de l’année prochaine. La troisième compagnie coréenne, Hands Corporation, vient quant à elle d’annoncer son intention de s’installer à Tanger d’ici à la fin de l’année, pour pour la production de jantes de voitures, un investissement de quelque 350 millions dollars américains selon le diplomate coréen, et une capacité de production annuelle de six millions de jantes en aluminium. L’objectif des autorités de Séoul est de créer dans le royaume un cluster d’entreprises coréennes produisant des pièces automobiles. Une manière de prendre de l’avance sur les Chinois désireux de faire du Maroc un hub continental pour ses entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *