Les moines de Tibhirine reconnus martyrs par le Vatican

Les sept moines français assassinés et décapités en Algérie en 1996 viennent d’être reconnus martyrs par le Vatican en vue de leur béatification, selon un décret signé ce samedi. Ils font partie d’un groupe de dix-neuf martyrs, religieux et religieuses catholiques, tués en Algérie entre 1994 et 1996, en pleine guerre civile, parmi lesquels figure le père dominicain Pierre Claverie, l’ancien évêque français d’Oran, né à Bab-el-Oued. Les sept moines trappistes avaient été enlevés dans leur monastère de Notre-Dame de l’Atlas, à 80 kilomètres au sud d’Alger, dans la nuit du 26 au 27 mars 1996, puis retenus en otage plusieurs semaines, avant qu’un communiqué « signé » des Groupes islamistes armés (GIA) ne fasse part de leur mort le 21 mai. Leurs têtes seront retrouvées une dizaines de jours plus tard à quelques kilomètres de la ville de Médéa, à une soixantaine de kilomètres au sud-ouest d’Alger.

Leur mort a été officiellement attribuée aux GIA par les autorités algériennes, tandis que plusieurs enquêtes indépendantes estiment que l’armée algérienne est impliquée dans leur disparition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *