Sommet euro-africain : le joker que tentera Kaïs Saïed à Paris

Arrivé à Paris, lundi, pour participer au Sommet sur le financement des économies africaines, le président Kaïs Saïed a le fardeau de contribuer à un remède miracle à la crise socio-économique en Tunisie, où la situation est étouffante : la dette publique poursuit sa hausse vertigineuse, tout comme le taux de chômage et de pauvreté dû aux répercussions de la crise sanitaire et politique.

En effet, le Sommet euro-africain – auquel participent une trentaine de dirigeants africains et européens et les représentants des institutions financières internationales à l’initiative du président français, Emmanuel Macron – constitue une occasion en or pour le pensionnaire de Carthage afin de prouver son leadership, s’il en a, relancer la diplomatie économique et éviter une asphyxie financière éminente au vu des indicateurs alarmants signalés récemment.

Pour toucher directement au but, le président tunisien, Kaïs Saïed n’y va pas par quatre chemins. Il joue la carte sure de la francophonie, multiplie les rencontres avec ses homologues sénégalais, ivoirien et congolais pour explorer des marchés à haut potentiel et se réunit avec les directeurs généraux des organisations continentales. Le chef d’État ne compte pas s’arrêter à ce stade, il veut trouver une solution radicale à la dégringolade financière que traverse le pays. Comment?

Kaïs Saïed désire sortir le joker de l’annulation simple de la créance étrangère envers la Tunisie. Une demande audacieuse mais qui a de fortes chances d’échouer en raison du contexte général. Si Macron s’est dit en faveur de cette démarche avec le Soudan, pour la somme de 5 milliards de dollars, le président français éviterait cette option avec un pays surendetté comme la Tunisie. Désormais, le président tunisien retournera avec de nouvelles consignes pour une restructuration financière, sans grand impact immédiat sur les finances en perdition du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *