Sous enquête, l’homme d’affaires Mohamed Laid Benamor en fuite entre la Suisse et la France

L’une des cinq plus grandes fortunes d’Algérie serait aujourd’hui en fuite en dehors d’un pays en pleine crise politique. Mohamed Laid Benamor, à la tête du groupe éponyme spécialisé dans l’agroalimentaire et dans le BTP, est sous enquête en Algérie pour de graves faits de malversations.

La brigade de recherche de la gendarmerie de Bab Jdid qui est chargé de l’auditionner a fait choux blanc. Le président de la Chambre algérienne de commerce et de l’industrie et vice-président jusqu’à il y a quelques semaines de FCE ne répond à aucune convocation des enquêteurs. Et pour cause. Celui qui était réputé très proche de Saïd Bouteflika et d’Ali Haddad se trouverait en fuite entre la France et la Suisse où il avait fondé à Genève la General Food Company, une société qui aurait, d’après le site AlgériePart été impliquée dans le transfeert illégal de devises depuis l’Algérie à l’étranger.

Il est à rappeler que Larbi Laid Benamor se trouvait depuis le mois d’avril sous une ISTN, interdiction de sortie du territoire national. Malgré les injonctions de la brigade de la gendarmerie de Bab Jdid, l’homme d’affaires refuse résolument de rentrer à Alger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Maxime 12:32 - juin 1, 2019

    Par votre intermédiaire, je voudrais saluer et remercie Monsieur Yasmina Kadra pour ses écrits et réponses aux détracteurs qui le critiquent. Sa plume est si chère et fluide. On aimerait avoir beaucoup d’Algeriens comme lui, c’est notre fierté.

    1. nadia 09:48 - juin 2, 2019

      journaliste بسيط comme il le dit dans son émission se retrouve du jour au lendemain avec un appartement luxueux sur Alger , et un appartement à Paris

    2. Ait Salah AMIR 10:35 - juin 2, 2019

      il n’a pas besoin d’être défendu, car ses écrits le font pour lui, et puis ses positions envers tout ce qui touche a l’Algérie et aux algériens démontrent son attachement a son pays et son amour pour l’Algérie. contrairement aux pseudos écrivains vendus qui ne valent que le prix de leur vente aux colonistaeurs nostalgiques du paradis perdu.

  2. Terhlou gaa 18:46 - juin 1, 2019

    السلام عليكم ورحمة الله وبركاته
    يهرب في الدنيا اين المفر من الموت و البعث و الحساب و العقاب عند الله سبحانه العزيز المقتدر
    حسبي الله ونعم الوكيل من كل ناهب و سارق اموال الدولة و الشعب بغير حق
    الله يمهل و لا يهمل

    1. Boufenneche 19:28 - juin 1, 2019

      صدقت

  3. Azouz Bali 19:33 - juin 1, 2019

    Pourquoi tout le monde s’eprend pour GAID Salah ?

  4. Mourad 22:22 - juin 1, 2019

    L’intox on appelle ça التضليل الاعلامي ayez honte !

  5. Dida 01:40 - juin 2, 2019

    Frappé par une ISTN, et filé à l’étranger, à l’anglaise… Curieux !!! Que cela…
    Algérie, c’est pourtant pas un moulin à vent, ni une auberge espagnole… N’entre et ne sort pas qui veut.. En dehors de complicité… Je ne vois pas comment… À moins qu’il soit un excellent nageur… Ou que un de nos pêcheurs c’est fait piquer sa flouka…

  6. nadia 09:50 - juin 2, 2019

    C’est débile de partir en France et laisser sa famille en Algérie et en plus il fait poser la question cmt qu’il a obtenu un titre de jour en France et surtout qu’il séjour à Saint Denis. C’est une manipulation contre le peuple algérien. C’est un mercenaire avec Hichem Aboud Ancien agent du DRS