Sur un ton arrogant, le directeur de l’Institut français de Casablanca insulte Casablanca et les Marocains

De retour à Paris après de longs mois de confinement, le directeur délégué de l’Institut français Martin Chenot, a fêté d’une manière singulière et non moins offensante pour les Marocains ses vacances parisiennes. Celui, qui normalement devrait être le représentant culturel majeur de la France au Maroc, n’a pas trouvé mieux que d’insulter les Marocains et de dénigrer Casablanca. Et le « diplomate » français se lâche dans un post facebook publié depuis une terrasse parisienne.

Aux yeux de Martin Chenot l’urbanisme à Casablanca est chaotique, le trafic indiscipliné et les espaces sales. Cet urbaniste de formation, ressentait dans son exil casablancais de la « monotonie, du vide…dans un décor immuable ». Le directeur de l’Institut français ose même une parabole improbable et de très mauvais goût. A Casablanca, il s’est cru dans la série d’espionnage britannique « le Prisonnier » où le héros (à qui apparemment il s’identifie) est un agent secret britannique qui se retrouve après avoir kidnappé dans « Le Village ». Un endroit étrange à l’architecture baroque habité par des gens arborant des vêtements bariolés et où il est réduit à un simple numéro. Etrange manière de parler de la ville la plus ouverte, la plus hétéroclite et la plus moderne du Maroc.

Dans ce même post faceboook, Martin Chenot regrette qu’à Casablanca les femmes ne déambulent pas en petites tenues et que la bière ne coule pas librement sur les terrasses…Il faut dire que les coquettes vues offertes depuis les cafés parisiens et l’alcool qui y coule ont fini par faire oublier au directeur de l’Institut français sa mission de patron d’une plateforme de dialogue entre la France et le Maroc dans les domaines de la culture et du savoir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Tazi 19:19 - août 3, 2020

    Il est peut-être temps de libérer ce « Prisonnier »

  2. M'hamed BENMOUFFOK 19:25 - août 3, 2020

    Il n’aiment pas Casablanca, il n’y est pas obliger d’y rester. Pourquoi s’intéresser au moindre éternuement d’un représentant de la France ? Il y aussi beaucoup de Marocains qui n’aiment pas Casablanca, ville démesuré , surpeuplée, en déficit de services publics, de transports, clochardisé en son centre.

    1. Mon bu 07:58 - août 5, 2020

      Bravo.merci.
      Lui ,il est lá en qualité de charognar .en quéte d argent
      .malgré son dégout ,il fesai l hypocrite á double face

  3. Mansour Essaïh 01:17 - août 4, 2020

    Il est universellement connu que le chauvinisme.fr n’a d’égal que l’arrogance.us. Je m’en tiens juste à ça, car l’auteure de l’article n’a pas trouvé opportun de reproduire le post FB de l’intéressé pour que tout un chacun puisse émettre un commentaire en connaissance de cause.

  4. ValérieBH 10:43 - août 4, 2020

    Il me semble important de faire son travail de journaliste avec professionnalisme. Trop de faux-sens et d’interprétation mènent hélas à la désinformation.
    1/ Le post en question n’émane pas de M. Chenot mais d’une personne proche qui s’exprime librement et ne salit en rien la réputation de Casablanca.
    2/ L’allusion au « Prisonnier » et aux rues désertes renvoie justement à une description de Paris l’été, vidé de ses touristes et non à une description de Casablanca.
    Ce contresens éclairci, l’article n’avait plus lieu d’être.
    Enfin, il suffit d’avoir rencontré M. Chenot pour comprendre son respect pour la ville de Casablanca et ses habitants.
    Bien à vous.

    1. Abdo 09:20 - septembre 19, 2020

      Bonjour à tous
      Malheureusement ce type des responsables surtout français tombent dans toujours dans la phobie qu’ils sont supérieurs à la population locale et qu’ils vehiculent des valeurs supérieures et considerent les locaux comme des horribles
      Dommage pour nous de recevoir de ce type d’hypocrites
      Excellente journée à toutes et à tous

  5. MOA 19:26 - août 4, 2020

    Ils sont tous pareils lorsqu’ils viennent en Afrique. Pour ma part, je connais plusieurs autres cas pires que crétins.

  6. Mirador 06:02 - août 5, 2020

    En voie de garage vous dites ! il faut récupérer cet homme si attachant qui se cherche.

  7. Chaoui 12:02 - août 5, 2020

    Comment peut-on accepter ce mensonge et cette calomnie ?
    ——————————————————————————
    Il va de soit que nul ne doit soutenir un raciste, Martin Chenot, n’en est pas un.
    Dans le cadre de notre collaboration à l’Institut français de Casablanca, j’ai pu voir a maintes reprises l’aspect humain de Martin. C’est un homme qui aime Casablanca, quelque chose que nombreux ont pu constater à travers les action culturelles menées dans les quartiers les plus défavorisés.
    Les rapports de Monsieur Chenot avec Casablanca et le Maroc sont caractérisés par le respect et l’amour pour la ville blanche.

    1. Abdo 09:22 - septembre 19, 2020

      C’est horrible

  8. ABRAHAM ZAKARIA 15:21 - août 5, 2020

    C’est par sagesse qu’on ne doit pas donner plus d’importance a ce mythomane qui par respect a ses supérieurs qui sont aussi indignés que moi
    Et a mon sens, renvoyez ce personnage peut être a Marseille entre autres, et je reste convaincu qu’il sera parmi les 10 premiers touristes qui vont visiter LE MAROC dans les deux jours qui suivent
    Bon bref , on ne doit pas faire un cinema des comme ce bonhomme il y en a partout dans le monde

  9. Faycal 08:42 - août 6, 2020

    Article médiocre, l’éthique journalistique impose un copier/coller du poste FB , en accompagnement du commentaire ..

  10. Paulin 21:50 - août 6, 2020

    Madame Lalovnovka
    Votre article est inepte et relève au mieux de la stupidité, au pire de la manipulation.
    J’ai eu l’occasion de partager un temps d’étude avec cette homme, Martin Chenot que vous diffamez publiquement et je peux témoigner l’ayant bien connu en hors de toute problématique de représentation qu’il n’est ni raciste ni arrogant et que j’ai croisé peu de gens aussi ouvert aux autres de toutes ma vie tant d’un point de vue professionnel que personnel.
    Je precise que je ne l’ai pas revu depuis près de 20 ans et que seul l’injustice que vous lui faite m’amène a m’exprimer ici publiquement pour le soutenir et dire I combien votre entreprise est méprisable.

  11. Meryem 14:50 - août 7, 2020

    Quel article merveilleusement journalistique, des citations sans aucune source, vous pouvez raconter n’importe quoi pour monter les gens contre une personne.

    « l’urbanisme à Casablanca est chaotique, le trafic indiscipliné et les espaces sales » c’est ce que disent tous les Marocains membres du groupe Save Casablanca, sur Facebook, et en des termes bien pire.