Top-100 des universités africaines : L’enseignement supérieur marocain à la traîne

Le classement des universités africaines établi chaque année par l’annuaire spécialisé Unirank (https://www.4icu.org/top-universities-africa/) a révélé l’incurie dans laquelle se morfond l’enseignement supérieur marocains, et cela malgré la récurrence des réformettes et autres mesures de saupoudrage.

Ainsi parmi le Top-100 des meilleures universités du contient, le Maroc n’a pu placer que 4 des campus. Il s’agit de l’université Cadi Ayyad qui a occupé la 44ème place suivie par l’Université anglophone d’Al Akhawayne d’Ifrane qui pointe à 49ème place. L’historique université Mohammed V de Rabat se positionne en milieu de tableau, à la peu glorieuse 56ème place, alors que l’université Mohamed ben Abdallah de Fès ferme la marche des campus marocains qui figurent dans le classement d’Unirank en figurant à la 88ème place.

Concernant les universités privées, à part Al Akhawayne, elles peinent toutes à tirer leur épingle du jeu. Ainsi, L’Université Mohammed VI Polytechnique de Benguerir traîne à 178ème place, alors que l’université Internationale de Rabat UIR se situe loin à la 186ème place.

Au niveau africain, quatre pays placent plus de dix de leurs universités dans le Top-100 de ce classement. Ainsi, l’Afrique du Sud compte 19 campus dont 8 dans les dix premières places du ranking. L’Egypte, avec une tradition anglo-saxonne confirmée, y fait figurer 20 de ses universités, alors que l’Algérie y compte 14 instituions universitaires. Les surprises de ce classement nous viennent du Nigéria et du Kenya avec respectivement 10 universités et 7 universités parmi le Top-100 d’Unirank.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *