Tunisie. Marouane Abassi, le gouverneur de la Banque Centrale, pressenti à la tête du nouveau gouvernement

Pour la sortie de crise multiforme en Tunisie, des organisations nationales poussent vers la mise en place en urgence d’un nouveau gouvernement restreint et à orientation économique.

Cela n’est vraisemblablement pas tombé dans l’oreille d’un sourd car le chef de l’État, Kaïs Saïed, aurait jeté son dévolu sur Marouane Abassi, le gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie.

Selon les dernières indiscrétions, le désormais futur ex-gouverneur de la BCT aurait informé ses proches collaborateurs de son départ et l’annonce officielle s’opérerait dans les heures à venir.

Docteur en Économie de l’Université de Paris I Panthéon Sorbonne et économiste principal au sein de la Banque mondiale, Abassi a été directeur du bureau de l’institution financière en Libye.

Ancien enseignant à l’université de Tsukuba et au Rensselaer Polytechnic Institute de New York, Marouane Abassi est considéré comme l’un des meilleurs spécialistes de la finance au Maghreb.

Ferme et confiant, le gouverneur de la Banque Centrale avait aussi tenu tête à Hichem Mechichi. Alors que le gouvernement comptait recourir à un endettement interne pour financer le déficit budgétaire, Marouane Abassi a haussé le ton et posé son véto pour éviter un marasme financier.

Annoncé comme favori pour succéder à Hichem Mechichi, démis de ses fonctions le 25 Juillet, Marouane Abassi serait – pour de nombreux observateurs – l’homme providentiel de la Kasbah.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Mohamed 23:48 - août 6, 2021

    Comme le nouveau 1er ministre Algérien, ce gars est désigné pour achever l’économie Tunisienne.