Un scandale financier sans précédent secoue la Bourse de Tunis

La nouvelle a fait l’effet d’une bombe. Le Conseil du Marché Financier (CMF) a décidé, à l’unanimité, de radier à vie Khaled Zribi, ancien président du Conseil d’Administration de la Bourse de Tunis, de toute activité sur le marché financier.

Actuel Directeur Général et représentant légal de l’intermédiaire en Bourse CGF Zribi a été suspendu pour appropriation frauduleuse des biens d’autrui, octroi sans droit ni titre de certificats de privilège fiscal, non-respect des dispositions en vigueur en termes de lutte contre le blanchiment d’argent et détournement de fonds appartenant au Trésor public.

Des infractions révélées à l’issue d’une enquête de six mois menée par le Conseil du Marché Financier. Un comité composé des représentants du ministère des Finances, de la Banque centrale de Tunisie (BCT), des magistrats et des conseillers à la Cour des comptes a épinglé les dépassements de l’ancien président de la Bourse de Tunis.

Si le CMF s’est contenté d’annoncer les sanctions administratives, une éventuelle procédure judiciaire n’est pas à exclure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *