Visite de Macron: des journalistes français empêchés de travailler

Ce fut déjà le cas en avril 2016 pour la visite à Alger du premier ministre français Manuel Valls, les autorités algériennes ont une nouvelle fois refusé d’accorder un visa à plusieurs journalistes de différents organes de la presse française pour le déplacement de quelques heures en Algérie, mercredi 6 décembre, du président Emmanuel Macron. Les représentants du Monde (centre gauche), du Figaro (conservateur), de Mediapart (site d’information classé à la gauche de la gauche) et de « Quotidien » l’émission du très populaire Yann Barthès sur la chaîne de télévision TMC (groupe TF1) ne pourront donc pas se rendre à Alger dans le sillage du président français.

Ils l’ont appris de la part des services de l’Elysée qui traditionnellement s’occupent des démarches administratives auprès de l’ambassade d’Algérie à Paris pour l’obtention des visas nécessaires aux journalistes, sans qu’aucune explication ne leur ait été fournie pour justifier ces refus.

Une position pour le moins surprenante de la part des services diplomatiques d’une grande démocratie comme l’Algérie, ouverte sur le monde, qui prive ainsi nombre de lecteurs ou de téléspectateurs des comptes rendus d’une visite présidentielle importante, bien qu’express, pour les deux pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. lahcen 21:09 - décembre 5, 2017

    L’Algerie est souveraine et donne le visa a qui elle veut,pas comme nos voisins qui vont en Europe avec le visa et laissent entrer chez eux sans visa .

    1. Mahnane 11:29 - décembre 6, 2017

      On l’a bien donné à des journalistes israëliens accompagnant des officiels francais lors deleur visite en Algérie et ces journalistes israëliens, les autorités francaises leur établi des passeports francais.Va dormir mon vieux. L’algerié n’a plus aucune souveraineté.pour se debarrasser de cette france hypocrite on va lui faire comme les iraniens ont fait aux USA à l’ambassade de Teheran

  2. zeidou 21:43 - décembre 5, 2017

    combien de personne politique et religieuse ont été interdites de séjour en france et pendant des mois et des années . Motifs : sécurité du pays !!!! si leur refus est logique le notre aussi doit l’être !!!!

  3. DZ Infos 21:43 - décembre 5, 2017

    Qu’est ce que ça peut bien vous faire, en quoi le maroc où comme chacun sait personne ne se bat à mort pour un paquet de farine ça lui fait mal au cœur? Vous croyez que les journalistes français ont besoin de votre excès de zèle pour les défendre?
    Pour ma part, concernant les médias cités j’approuve entièrement cette décision souveraine de mise à distance de nos détracteurs. Yann Barthès, et puis quoi encore ?!

    1. Spring 22:02 - décembre 5, 2017

      Svp arrêtez, vous savez très bien pourquoi. On veut seulement des journalistes qui disent que boutef est en pleine forme … Ridicule . J’ai honte de ces sal…

  4. Larbi Daho Bachir 22:06 - décembre 5, 2017

    l’Algérie n’est pas le moulin de « monsieur Fabre ». N’y entre pas qui veut.

  5. Mahnane 11:33 - décembre 6, 2017

    Les algériens se doivent de faire à l’ambassade francaise en algérie comme ont fait les iraniens à l’ambassade US à teheran

  6. Mahnane 11:35 - décembre 6, 2017

    Les algériens se doivent de faire à l’ambassade francaise en algérie comme ont fait les iraniens à l’ambassade US à teheran je n’ai pas envoyé de commentaire similaire veuillez revoir ou ce que j’ai dit ne vous a pas plu?