Voici pourquoi Ahmed Réda Chami ne peut pas succéder à Driss Lachgar à la tête de l’USFP

Ahmed Réda Chami, ancien ministre de l’Industrie sous le gouvernement El Fassi, a grillé ses chances de succéder à Driss Lachgar en tant que Premier secrétaire de l’USFP. Selon des sources socialistes, le patron du Conseil économique, social et environnemental (CESE) fera face à un écueil de taille au cas où il se mettrait en tête de se présenter candidat pour diriger l’USFP en remplacement de Driss Lachgar.

Selon les statuts du parti socialiste marocain, aucun militant n’a le droit de prétendre à la direction s’il n a pas rempli, au moins, un mandat en tant que membre du Conseil national (Parlement du parti). Depuis quelques jours, Ahmed Réda Chami fait circuler la rumeur comme quoi il serait le prochain Premier secrétaire du parti de la Rose.

Ahmed Réda Chami, ancien député et ex-ministre, n’a pas l’étoffe, soulignent des membres du parti, pour diriger cette formation politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *