Communication. Le président Kaïs Saïed multiplie les gaffes et décourage les investisseurs étrangers

Présent à Paris dans le cadre du Sommet sur le financement des économies africaines, impactées par la crise sanitaire, le président de la République, Kaïs Saïed s’est confié à la chaîne France 24. L’occasion pour lui de tacler ses détracteurs, ses ennemis invisibles et enchaîner les bourdes en communication, un art qu’il maîtrise à merveille depuis son arrivée à Carthage en octobre 2019.

Si, dans l’ensemble, le professeur de droit a assuré le minimum syndical avec la carte sûre de la francophonie, les rencontres avec les chefs d’État et les hauts cadres des institutions financières et la piste de la suppression des dettes, il a finalement clôturé son passage sur une fausse note. Après ses diatribes habituelles contre les corrompus, il s’est tiré une balle dans le pied avec une réplique polémique:“le climat politique en Tunisie est instable et défavorable à l’investissement”. De quoi encourager les investisseurs étrangers à venir presto s’implanter au pays des jasmins !

À vrai dire, Kaïs Saïed contribue amplement au chaos institutionnel actuel en Tunisie et il n’est pas à sa première boulette : des paroles en l’air, des vidéos de ses états d’âme, où il humilie ses rivaux politiques, un discours complotiste en permanence et un storytelling très approximatif. Son équipe fait également recours à plusieurs pages Facebook pour communiquer en son nom. Des couacs communicationnels en cascades, rythmés par une stérilité politique asphyxiante et de rudes échanges d’hostilités avec les islamistes et le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, alors que le pays se dirige droit vers la faillite et le vent d’une nouvelle “révolution” ferait ravage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Karim 12:47 - mai 21, 2021

    Décidément y’a que votre narcomonarchie moyenâgeuse où tout va bien……..!!!!! C’est la suisse de l’Afrique…… Vous êtes telement ridicule que vous êtes la risée du monde.