Exclusif. Emmanuel Macron veut convaincre Abdelmadjid Tebboune d’acheter des avions Airbus au lieu de Boeing

Airbus est le dossier économique le plus stratégique qui sera longuement abordé par Emmanuel Macron lors de sa visite entamée depuis aujourd’hui jeudi 25 août à Alger. Le Président français est parti effectivement à Alger avec une importante mission : celle de séduire et de convaincre son homologue Abdelmadjid Tebboune de privilégier le fabricant européen Airbus au détriment de l’américain Boeing dans une compétition très tendue autour de la fourniture prochaine de 15 nouveaux avions à Air Algérie.

Il s’agit d’un marché évalué à plus de 1,5 milliard d’euros. Un méga-marché qui suscite toutes les convoitises américaines et européennes. Pour Emmanuel Macron, il n’est pas question de laisser un tel marché filer à Airbus qui dispose d’un important centre de production en France notamment à Toulouse. Si Airbus gagne ce marché en Algérie et obtient le carnet de commandes d’Air Algérie, ce sont des milliers d’emplois qui seront préservés et promus en France.

Emmanuel Macron s’est engagé ainsi dans une importante opération de lobbying et espère charmer le président algérien Tebboune pour lui arracher un précieux soutien qui sera déterminant dans la décision finale d’Air Algérie en prévision de l’attribution de ce méga-marché.

Il est à rappeler qu’au début de 2022, le ministère algérien des transports annonçait une aide financière de près de deux milliards de dollars pour l’acquisition de 30 nouveaux avions par la compagnie nationale algérienne en pleine restructuration. Le 8 mai 2022, un communiqué du Conseil des ministres présidé par le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune en a dit un peu plus au mois de mai dernier : « la compagnie aérienne Air Algérie a été autorisée à acquérir 15 avions pour l’ouverture de nouvelles lignes notamment vers des pays africains et asiatiques ». Pas de détail sur les appareils envisagés ni sur le calendrier, même si les nouvelles liaisons vers l’Asie impliquent des gros-porteurs et celles vers l’Afrique des monocouloirs.

Rappelons enfin qu’Air Algérie dispose actuellement de 55 avions dont 18 cloués au sol selon Planespotters, y compris quinze ATR 72-500, cinq Boeing 737-600, deux 737-700, 25 737-800 (plus un converti pour le fret) et huit Airbus A330-200. dix de ses 737 et huit ATR ont plus de vingt ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.