Exclusif. Gaid Salah ordonne des enquêtes sur de nombreux anciens généraux des années 90

Ahmed Gaid Salah, l’actuel Chef d’Etat-Major de l’Armée algérienne, veut terminer « son opération de nettoyage », ou son opération de revanche comme l’appellent d’autres observateurs, avant la tenue des élections présidentielles du 12 décembre prochain. Le plus vieux général algérien a ordonné aux services de l’armée de lancer des enquêtes sur de nombreux anciens généraux des années 90 qui sont aujourd’hui à la retraite. Des généraux qui représentent pour lui des adversaires politiques redoutables capables de peser sur les évènements du scrutin présidentiel du 12 décembre à travers leurs relations dans le monde politique et celui des affaires sans oublier leurs connexions avec les chancelleries occidentales.

Selon nos informations, ces enquêtes ont commencé à cibler le général-major Mohamed Touati, en retraite depuis 2005, l’homme qui fut surnommé le « cerveau » des généraux des années 90 en raison de sa puissance et de ses fortes connexions. Il est fort probable que ce général soit convoqué et interrogé dans les jours à venir à propos de ses biens personnelles et activités politiques clandestines. Le général Mohamed Betchine, un autre symbole de l’establishment militaire des années 90, devrait être concerné par ses enquêtes en dépit de son âgé avancé (87 ans). Plusieurs autres hauts gradés de l’ex-DRS du général Toufik figurent également sur cette liste des généraux visés par les enquêtes des services de sécurité et de la justice militaire à l’image du général Ahmed, Abdelkader Kherfi de son vrai nom, qui est évoqué dans plusieurs dossiers de corruption. Rappelons enfin que le général-major M’henna Djebbar, un haut gradé proche issu de cette génération des années 90, a été placé en détention provisoire le 21 octobre dernier. La guerre des clans n’est pas encore terminée à Alger…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. monir chechouka 14:13 - novembre 13, 2019

    Ces généraux sont des criminels de guerre,ils doivent subir la sentence qui leur est propre…..Alors il serait tout à fait juste que de les poursuivre en justice et leur faire subir la pire des sentences: Ce ne sont ni plus ni moins que de vulgaires mercenaires!!!!

    1. JCP 19:04 - novembre 13, 2019

      Et a leur tête le général Gaid Salah, chrf des forces terrestres durant les années 90, le préposé aux sales besognes aux portes d’Alger au plus fort des massacres de civils en1996/1997.

    2. Hamid hamma 13:37 - novembre 14, 2019

      Vrai.

    3. Lalla zhirou 15:16 - novembre 14, 2019

      Et Gaid Salah qui va le juger. Il est du mm clan non. Mais lui il restera pour le dernier jugement , celui du tout puissant.

  2. toto Liggio 14:00 - novembre 14, 2019

    ces anciens généraux des années 1990, corrompus et criminels complices du drame algérien de la décennie sanglante des années 1990,
    ces pseudos généraux qui ne dépassent normalement le grade de sergent/chef, ces traîtres à la patrie et traîtres au peuple algérien, ces généraux criminels à cause de quelques centaines d’integristes ils ont déclaré une sale guerre à tous les algériens islamistes, démocrates, neutres, laïcs… au nom du terrorisme.
    ces criminels généraux n’ont jamais voulu défendre la république, ils ont déclaré la guerre à tout le peuple algérien et nom aux terroristes, une sale guerre d’intérêts pour défendre leur pouvoir et leur argent. à cause de quelques centaines de terroristes islamistes ils ont combattu tous les musulmans algériens au point que chacun peur de dire qu’il est pratiquant.
    ces criminels généraux sont responsables de plus 250,000 morts, des blessés, des disparus….

  3. Tre 17:58 - novembre 14, 2019

    Le peuple ne votera pas .le peupke sortira dehors le 10 le 11 et le 12 descembre jusqu a ce qu il degage

  4. Ouiza 18:05 - novembre 14, 2019

    Ces generaux qui ont tués 3000 algeriens pendant la decenis noir ils ont liquides phisiquement des innocants avec la complicite de la france .et ils veulent tuer le peuple de nouveau .niet niet le peuple est conscient .la france est a l origine de nos probleme il faut couper tt relation avec cette republique de mensonge fini l algerie est algerienne .et ces mafieux de generaux touss en prison..c une question de vie ou de mort …YETNEHAW gaaa

    1. Momolinfo 20:14 - novembre 24, 2019

      Il ont tué 250000 algériens est non pas 3000

  5. Tre 18:58 - novembre 14, 2019

    Cher peuple il faut adherer au CRUA il est composé de personne nationaliste qui peuvent mettre barrage a ces crocodiles et attention attention tt les bureau de vote doivent etres fermer par des manifestant .pas d election avec c est pseudo gens en cravate

    1. Boukerouis Mohand-Cherif 14:50 - novembre 17, 2019

      Pas de vote OU-LICHE, OULACH, MAKANCHE L’VOTE !!!
      baye baye GS aux neurones modifiées et tes protégés où tu es leur otage? DANS L’UN DES DEUX CAS DÉGAGEZ TOUS, allez au diable !!!
      Cordialement: un Algérien des 48 wilayas et plus de la diaspora Algérienne de par le monde !

    2. Mustapha 22:09 - novembre 29, 2019

      Qu’est-ce que tu reproches aux gens beaux et propres qui portent un beau costume avec cravatte ?

  6. Youssef Boukoubza 17:17 - novembre 17, 2019

    Moussa il hadje.. au hadje moussa. C’est la même tchchouka. Et surtout. Gérard Depardieu. Qui choisir un président de la république..

    1. Mohamed 17:06 - novembre 23, 2019

      La junte militaire algérienne ne va pas s’éclipser pour laisser le peuple algérien décider de son sort, elle va à tout prix soit installer son pion , soit imposer ses directives sur le nouveau président

  7. Bendimerad 16:37 - novembre 23, 2019

    Tous ceux qui ont sucé le sang du peuple et détruit l’avenir des générations futures doivent payer pour leurs crimes

  8. niania 09:57 - novembre 24, 2019

    Ouais ,je confirme le commentaire de Mohamed,l’Algerie va droit dans le mur,triste constat,je ne vois pas de changement sauf le peuple et lui seul.Que dieu leurs donne du courage.!! Ce pays est magnifique et malheureusement entre de mauvaises mains, il faut du changement radical.

  9. Aiache Boualem 13:38 - novembre 24, 2019

    Comment fut le coup d’état de 1992 par les généraux de Chadli
    bendjdid ex président de l’Algérie de 1979 à 1992

  10. Lamara Mokhtar 15:33 - novembre 26, 2019

    Vive la Royal AIr Maroc! C’est une
    compagnie sérieuse répondant parfaitement aux standards internationaux.