Exclusif. Le fils du puissant général algérien Belkecir serait en fuite à Alicante en Espagne 

Certains décideurs algériens commencent d’ores et déjà à préparer la fuite de leurs proches et familles à l’étranger en raison des bouleversements qui secouent depuis le 22 février dernier l’Algérie. C’est dans ce contexte que le général Belkecir, le puissant patron de la gendarmerie algérienne, a organisé la fuite de son fils, Rafik, à Alicante en Espagne, a-t-on appris de plusieurs sources sûres. Le général algérien craint le pire pour son fils qui est cité dans plusieurs rapports des services de renseignement algériens sur des affaires et dossiers de corruption.
Pour l’heure, Rafik Belkecir se fait discret en Espagne et les autorités espagnoles n’ont pas encore déclenché une enquête sur sa présence sur leur territoire national. Et pourtant, Rafik Belkecir est un habitué des frasques avec son train de vie princier à Paris où ils fréquentaient les endroits les plus chics avec son mode de vie de jet-setteur. Rien que sa montre, elle avoisine les… 50 mille euros ! Pour le fils d’un simple officier de la gendarmerie algérienne, cette lubie suffit pour éveiller les doutes sur les pratiques de corruption auxquelles s’adonnent le général algérien Ghali Belkecir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.