Exclusif. Les services algériens affirment que les marocains ont utilisé Pegasus pour faire plier Pedro Sanchez

Un rapport confidentiel des services secrets algériens a fourni une explication inédite et extravagante concernant les dessous de l’alignement de l’actuel gouvernement espagnol sur la position marocaine dans le dossier du Sahara Occidental. Récemment transmis aux services du Palais Présidentiel d’El-Mouradia, ce rapport sécuritaire a voulu fournir les dernières conclusions obtenus par les investigations des services secrets algériens au sujet de l’alliance négociée entre Rabat avec Madrid au détriment des intérêts de l’Algérie dans la région.
Et ces conclusions affirment clairement que le Maroc aurait réussi à faire plier Pedro Sanchez en lui arrachant le soutien franc et direct au plan d’autonomie pour le Sahara Occidental en utilisant le fameux logiciel d’espionnage Pegasus. Selon les services secrets algériens, les services d’intelligence marocains ont obtenu des informations compromettantes grâce au piratage des téléphones privés de Pedro Sanchez.
Ces informations concernent directement une supposée liaison extra-conjugale qui le premier ministre espagnol aurait entretenu avec l’une des membres de la famille royale espagnole. Les services secrets algériens croient savoir que le Maroc a fait un chantage Pedro Sanchez en le menaçant de faire fuiter cette liaison extra-conjugale qui aurait pu provoquer un immense scandale de mœurs au sein de la monarchie espagnole avec des conséquences politiques désastreuses sur la carrière politique de Pedro Sanchez.
C’est pour cette raison, à en croire ce rapport sécuritaire algérien, que le premier ministre espagnol a fini par céder aux revendications du Maroc. Cette explication extravagante a été prise très au sérieux au Palais présidentiel d’El-Mouradia qui ne remet pas en doute la fiabilité de ces informations. Mieux encore, dans l’entourage le plus proche du président algérien Abdelmadjid Tebboune, on est persuadé que seul un procédé de chantage indélicat et diabolique a permis à Rabat de faire basculer Madrid dans son camp.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.