Exclusif. Nouvelle offensive algérienne en Afrique pour renforcer les pays qui ne reconnaissent pas la marocanité du Sahara Occidental

Une nouvelle stratégie de lobbying a été initiée et lancée par le régime algérien en Afrique afin de contrecarrer les avancées du Maroc dans l’obtention de la reconnaissance de sa souveraineté sur le territoire du Sahara Occidental. Cette stratégie consiste à renforcer les alliances avec les pays africains qui ne reconnaissent pas encore la marocanité du Sahara Occidental et d’approfondir le rapprochement avec leurs élites dirigeantes pour empêcher tout risque de basculement futur dans le camp du Maroc. Coopération économique, aides financières, intensification des échanges ou accords bilatéraux dans les domaines militaires, sécuritaires et judiciaires, la nouvelle stratégie algérienne est visiblement très agressive et vise un objectif final très ambitieux : constituer un front de pays au sein de l’Union Africaine pour imposer des discussions formelles sur la « décolonisation du Sahara Occidental » dans le menu des discussions des plus importantes réunions diplomatiques et sécuritaires de l’Union Africaine. Cette nouvelle stratégie algérienne profite également de la médiatisation autour de la tragédie de Gaza avec l’ampleur inédite des crimes de l’armée israélienne contre les civils palestiniens pour établir un parallèle entre la question de « la colonisation du Sahara Occidental » et la « colonisation israélienne de la Palestine ».

Selon nos sources, dans le sillage de cette stratégie, il a été demandé à tous les dirigeants algériens civils comme militaires lors de leur prise de parole publique, de faire des comparaisons incessantes entre les « souffrances » des sahraouis et les souffrances des… Palestiniens. Un exercice de communication qui vise à salir l’image du Maroc sur la scène africaine en l’assimilant à une « puissance colonisatrice et meurtrière », un élément de langages qui vise à instrumentaliser le sentiment profondément anti-colonialiste et anit-impérialiste des opinions publiques africaines.

Selon nos informations, cette stratégie vise à dérouler le tapis rouge et à réserver des accueils chaleureux et exceptionnels aux Chefs d’Etat des pays qui ne reconnaissent pas encore la marocanité du Sahara Occidental afin de les mettre en valeur et de les convaincre de la sincérité de l’amitié de l’Algérie. Et cette stratégie a commencé dès le 28 février dernier avec l’accueil prestigieux réservé par le président Abdelmadjid Tebboune au Filippe Jacinto Nyusi, président de la République du Mozambique, l’un des pays africains qui soutient activement la cause du Polisario. Selon nos sources, les autorités algériennes travaillent sur la programmation des visites de plusieurs autres Chefs d’Etat et il s’agit notamment des Présidents de la Tanzanie, du Ghana, du Zimbabwe ou du Kenya ainsi que de la Namibie. Il s’agit enfin essentiellement des pays africains qui n’ont pas encore sauté le pas pour reconnaître la marocanité du Sahara Occidental.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Nani 09:47 - mars 6, 2024

    L’Algerie n’a rien à faire que le Maroc et le Sahara occidental
    Pour ce pays il n y a ni économie ni affaires ni rien qui peut être bénéfique pour sa population

  2. Kamel 19:01 - mars 6, 2024

    Reconnaître le Sahara marocain, Quel blague. Demander le aux sahraouis ou bien au Polisario.Sinon a la cour internationale de justice, l’ONU et conseil de sécurité. Vous préférez île Tonga , panama et autres pays corrumpus

    1. Ali 12:18 - mars 7, 2024

      Savez-vous ce qu’a dit la cour internationale de justice au sujet du Sahara ?
      Inexorablement et jour après jour le Maroc construit l’adhésion de tous les pays du continent autour de la reconnaissance de la marocanité su Sahara car c’est le sens de l’histoire et de la géographie.
      Le Polisario est une création de Kaddhafi et Boumedienne.
      Le peuple du Sahara marocain vit et realise son développement au jour le jour tandis que le pseudo réfugiés croupissent dans les camps de Tindouf.
      Bientôt la délivrance pour ces dizaines de réfugiés dans une prison à ciel ouvert.

    2. Sidibe 20:00 - avril 6, 2024

      Je pense que le Maroc a clôturer l affaire et la question du Sahara par une vision claire et un ambition stratégique, c est le développement du territoire, la reconnaissance de l égalité entre le Sud et le Nord dans les droits et le partage des richesses, grâce à la vision glorieuse de SM le ROI, nous resontons une dynamique dans toute les grandes ville de notre pays dakhla, layoune, agadir, marakech, tanger casa oujda ma ville natal rabat, aujourd’hui et demain nous revenons vers nos frères africain pour partager les mêmes valeurs de paix, de richesses, de respect et win win.
      J espère qu un jour le régime algérien ce réveil vers le bon sens de bonne voisinage. Et un grand bonjour au peuple algérien frère avec qui nous partageons les mêmes sentiments d amour.

  3. Jamal 09:30 - mars 13, 2024

    A ma connaissance l’Algérie a déjà consacrée à peu près 400 milliards de dollars depuis sa création du front Polisario en 1975,pour le résultat que l’on connait aujourd’hui.
    Le budget qu’elle dépense aujourd’hui, pour la « cause Sahraoui » ne pourra en cas changer quoi que ce soit,sauf appauvrir encore et toujours le peuple Algérien.
    Mais,le plus grave pour moi en tant qu’arabe est que ces gesticulations, nuisent à la « véritable » cause aujourd’hui « tragédie » à gravement à la cause palestinienne, puisque cela divise encore un peu plus l’unité arabe pour stopper le génocide encours à Gaza.
    حسبي الله ونعم الوكيل

    1. momoh 14:37 - mars 20, 2024

      D’où tu tiens ce chiffre ? 400 md merde. la cause Sahraoui et sacré pour nous,. ni tes mensonges ni quoi que ce soit ne pourra nous dévier de notre devise « peuple en danger soutien inconditionnel ». Quand a la pauvreté en Algérie laisse moi rire. pour la Palestine ma foi tes dirigeants pactise avec les sionistes tueur d’enfants palestinien et toi tu cache le soleil avec un tamis.

      1. Said de Rabat 16:01 - mars 29, 2024

        Bonjour, pour les 400 md, pouvez-vous prouver le contraire ? L’Algerie n’a cessé de corrompre des pays pour qu’ils reconnaissent le polisario. C’est vous qui avez pactisé à l’époque avec le plus grand des diable Kaddafi pour mener à bien votre salle besogne envers mon Royaume! Mais vous avez échoué lamentablement, regardez-vous !!
        Vous dites qu’on a « pactisé avec le diable » , prenez le comme vous voulez, que cela vous plaise ou pas ! Cela fait 50 ans que vous nous mettez les bâtons dans les roues ! A un moment il faut savoir s’arrêter ! Dans tous les cas vous êtes dans l’erreur, au sujet du Sahara Marocain – moi qui connaît bien le peuple algerien, je peux vous assurer cher frère que vous faites partie d’une très faible minorité à « defendre » ce que vous appelez des Sahraouis. Ce sont des bandits.
        Ramadan moubaralk. Saha ftourek.

  4. moh 12:18 - mars 21, 2024

    avec la position américaine et l attitude des chinois et des russes vis à vis du conflit,y’a pas à s’inquiéter pour le Maroc…..déjà pieds dans l’eau,que lui reste t il pour nager ???….il y est depuis 1975 …vous vous rendez compte…et chiche à celui qui pense l’en déloger…
    autre chose à bien mâcher ,un 6 ème état en Afrique du nord relève de l’imaginaire et de l’impensable même..pourquoi? on implante pas une tumeur ,on l’ enlève…

  5. Ahmad Hmad 00:15 - mars 29, 2024

    Les pays africains spécialiser pour construire une politique modérer ne doit pas écouter les mensonges de régime algérien qui ne cesse de produire les crises a travers l.afrique …ces pays d.afrique qui maintient les mensonges de tabboune doivent connaître que la région où les rebelles ethnique de ce polikhario constitue des chômeur algérien Mauritanien tchadien et soudanais cette région fait partie de territoire national Marocain occupé par le régime armé d.algerie considérer comme force d.occupation