Exclusif. Paris veut interdire définitivement le ministre de l’Emploi algérien, El Hachemi Djaaboub de visa pour la France

Le ministre algérien de l’emploi et de la sécurité sociale, El Hachemi Djaaboub, sera frappé d’une interdiction de visa qui l’empêchera de se rendre définitivement sur le territoire français ou européen, a-t-on appris ce mardi 13 avril auprès de plusieurs sources proches de l’ambassade de France à Alger. Le ministre algérien sera ainsi sévèrement puni à la suite de ses graves et dangereuses déclarations très hostiles à l’encontre de la France.

Cette interdiction de visa a été officiellement proposée aux autorités françaises par les fonctionnaires de l’ambassade de France à Alger qui ont mesuré la gravité des propos du ministre algérien ayant suscité des tensions particulières entre les deux pays au cours de ces derniers jours.

Le ministre algérien du Travail, de l’emploi et de la sécurité sociale, El Hachemi Djaaboub, avait effectivement déclaré, ce jeudi 8 avril 2021, que la France est « notre ennemi traditionnel et éternel ». Il avait tenu ces propos lors d’une séance plénière au Conseil de la Nation au cours de laquelle le ministre du Travail s’est exprimé sur le déficit que connaît la Caisse nationale des retraites (CNR). Depuis ce jour-là, le dérapage du ministre algérien ont scandalisé de nombreux médias et personnalités politiques en France. De nombreux algériens ont également exprimé leur indignation à la suite de ces propos inédits de la part d’un haut responsable en fonction en Algérie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. AL MORCHID EL HOUSSAIN 18:24 - avril 13, 2021

    Et pour de ce qui ‘est des propos toujours hostiles envers le Maroc et encore plus graves que ce qui a dit ce ministre ,il faut quelque chose qui sera plus dure et sévère envers tous les responsables jazayrien .

    1. Karim 20:01 - avril 15, 2021

      Y’a rien de grave ta narcomonarchie est une serpillère pour les responsables Algériens, dans ce cas là demande à ton vassal de makhzen sous protectorat qui prend les dispositions qui s’impose !!!!!

    2. Baradai 17:40 - avril 16, 2021

      Que vient faire le Maroc dans cette affaire franco- algérienne.
      Faut toujours que vous rameniez votre fraise.

  2. Nouri 01:32 - avril 14, 2021

    Il n’y a pas que la France dans ce vaste monde.

    1. M'hamed M HAMED BENMOUFFOK 07:22 - avril 14, 2021

      Tu as raison, les Emirats, l’Arabie Saoudite sont plus appropriés pour ce genre de primate ministre.

      1. Karim 20:05 - avril 15, 2021

        Tu n’as pas honte de dénigrer vos biens faiteurs !!!!! Que grace à leurs charités, ta narcomonarchie peut vivre.

  3. M'hamed M HAMED BENMOUFFOK 07:19 - avril 14, 2021

    Il n’aura plus qu’a voyager chez ses amis des Emirats où d’Arabie Saoudite, s’il veulent d’un nul pareil.