Exclusif. Rôle de Gaïd Salah en Algérie : la France demande conseil à Pierre de Villiers

De l’aveu même d’un haut responsable du quai d’Orsay, la France est vraiment perdue par rapport à ce qui se passe en ce moment en Algérie. Et le rôle prépondérant que le chef d’Etat-Major de l’Armée algérienne, Ahmed Gaïd Salah, est en train de jouer a compliqué davantage l’équation politique algérienne aux yeux de Paris. L’homme fort de l’armée algérienne est très mal vu à Paris. Et la méfiance est vraiment réciproque car Ahmed Gaïd Salah n’apprécie nullement les réseaux de la France en Algérie.
 L’Elysée cherche des clés de compréhension. Et pour ce faire, elle dispose d’un atout majeur : l’ancien chef d’État-Major des armées françaises, Pierre de Villiers qui connaissait parfaitement Ahmed Gaïd Salah. Les deux hommes entretiennent des bons rapports et se respectent énormément. Selon des sources à Alger, Pierre de Villiers est « le seul français » pour lequel Ahmed Gaîd Salah peut avoir de l’affection. En froid avec Emmanuel Macron depuis sa démission en 2017, Pierre de Villiers  a été tout de même approché par les diplomates et des responsables de la DGSE pour leur éclairer la lanterne à propos du personnage Ahmed Gaïd Salah. Certains cercles français réfléchissent à la possibilité de confier une mission à Pierre de Villiers, à savoir celle de reprendre contact avec Gaïd Salah pour dialoguer avec lui et accompagner le changement en Algérie.

Répondre à YAHIAOUI Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. koko anis 09:28 - avril 30, 2019

    La France c’est la patrie des gueux et des Sans Nom Patronymique.Elle doit plutôt songer à accompagné ses Gilets jaunes et de s’occuper de sa petite merde.De jour en jour la famine gagne du terrain chez les Français
    l’ère du tutorat est bien révolue, alors chacun reste chez soi et les vaches seront bien gardées

    1. Ghoulam 08:48 - mai 2, 2019

      Oui c’est ce qui devrait être fait depuis longtemps.

  2. gatlato 15:14 - avril 30, 2019

    « et accompagner le changement en Algerie » mdrrrrr

  3. Mohand 15:55 - avril 30, 2019

    Je n’arrive toujours pas à comprendre cet entêtement de la France à vouloir s’ingerer dans les affaires de l’Algérie. Ce qui se passe en Algérie est strictement et exclusivement algéro-algérien. C’est l’Institution Militaire qui dirige l’Algérie actuellement à la demande insistante du peuple algérien pour la bonne et simple raison que nous voulons purger notre pays de tous vos suppôts et autres cellules cancéreuses que vous avez semées et que vous entretenez dans notre pays. Cette fois ci avec l’aide de notre Institution Militaire nous allons définitivement éradiquer vos semences, mettre à jour votre ingérence dans un pays indépendant vous confronter à la dure et amère réalité de la volonté d’un peuple algérien plus que jamais mettre de son destin rejetant toute forme de tutorat.

    1. OUDNI 16:29 - avril 30, 2019

      La France continue à nous gérer à travers les pays du Golfe , les Emirats Arabes Unis en particulier , Ami de ton GARCAID , corrumpu jusqu’aux os
      Sa principale fortune est cachée dans ces pays de merde

      1. Mohammed 14:31 - mai 3, 2019

        C’est pas grave. Notre Gaïd vaut mieux que vos zouaves:Rebrab,Haddad et consorts.
        L’enclume ne s’arrêtera pas de si tôt…

    2. tahar 20:24 - avril 30, 2019

      quelqu’un m’avait dit 1 jour que la france et l’algerie forment un couple qui se dispute le jour pour se réconcilier la nuit …..no comment !

    3. Momo 00:32 - mai 1, 2019

      va nik mok kahba ya nekch batard

  4. Magache 16:51 - avril 30, 2019

    Tous ça c’est de la poudre Aux yeux.

  5. Mohamed 06:53 - mai 1, 2019

    Accompagner le changement en Algerie
    Quel paternalisme !!
    L’Algérien n’est ni la Cote d’Ivoire ou le Senegal encore moins le Maroc !!

  6. Mohamed 06:53 - mai 1, 2019

    Accompagner le changement en Algerie
    Quel paternalisme !!
    L’Algérien n’est ni la Cote d’Ivoire ou le Senegal encore moins le Maroc !!

  7. Mohamed.k 09:14 - mai 1, 2019

    Non merci messieurs les comploteurs , nous n’avons nullement besoin que votre Pierres de Villiers assiste notre général.
    Laissez nous nous occuper de notre pays et occupez vous du votre.

    1. Mohamed Ali 19:07 - mai 3, 2019

      Il faut que les français comprennent que tant qu’une certaines catégorie d’Algériens ( malheureusement ce sont surtout une partie de nos frères kabyles) restent aveuglement attachés aux supposés liens de culture qui les lient avec l’ex-colonisateur, le reste du peuple restera toujours méfiant, au détriment des intérêts et aux valeurs communes des deux pays, bien sur.

  8. Akrouf Zerman 14:40 - mai 1, 2019

    Tout les Algériens, toutes franges confondu souhaitent que la France officielle ne se mêle plus de ce qui se passe en Algérie, ni de pres، ni de loin.
    Oubliez nous, faitent comme s’il n’y a pas un pays qui s’appelle « Algérie » !

  9. Fennec 14:51 - mai 1, 2019

    Le Général Pierre de Villiers vient faire part à son homologue GAID SALAH qu ‘Emmanuel macron a donné son accord pour former des imams Algériens a l’université Paris la Sorbonne.
    On s’en souvient des imams
    ALI BELHADJ et ABASSI MADANI formés par François Mitterrand dans les années 90.vous connaissez la suite.
    Ça ne prend plus.

    1. YAHIAOUI 13:55 - mai 3, 2019

      Désolé de te corriger Ali BEBHADJ et Abassi- MADANI ont été formés par l’association des OULAMAS Algériens…Abassi MADANI des la formation du FIS en mars 1989 avait déclaré dans un discours avec nous la France va perdre l’Algérie…et le 26 décembre 1991 après la victoire du FIS ..les dirigeants Français avaient déclarés que la France ne pouvait pas accepter une République Islamique en Algérie..et François MITERRAND avait donné son feu vert aux généraux DAF harkis afin que ces derniers provoquent le coup d’État militaire du 11 janvier 1992

      1. Fennec 12:19 - mai 8, 2019

        Sauf que, Le siège de L’association oulamas Algériens se trouvait à Bruxelles les déclarations des autorités françaises sont contradictoires .
        Dans les années 94-95 les autorités Algériennes accusaient l’occident et particulièrement France de financer et armer le terroristes en Algérie.
        Je n’exclus en rien la complexité des pays du Golfe persique.

  10. bahri 20:19 - mai 1, 2019

    Ce que mes fréres Algériens semblent oublier ,c’est qu’il y a plus de 5 millions d’Algériens qui vivent en France sans parler des retraités de la caisse française qui sont en Algérie

    1. Benaksa 13:30 - mai 3, 2019

      On s’en fou l’Algérie avant tout.la France nous a réduit à la misère.les retraités ont cotisé.les retraites ne nous mettent pas leur argent dans nos poches

    2. Benaksa 13:33 - mai 3, 2019

      On s’en fou l’Algérie avant tout.la France nous a réduit à la misère.les retraités ont cotisé.les retraites ne nous mettent pas leur argent dans nos poches .faut penser aux 40 millions d’Algériens qui sont ruiné à causes des tentacules de la France .

  11. maarouf 22:17 - mai 1, 2019

    et voilà on doit tjs composé avec madame la france donc on n’est pas sortie de l’auberge ?

  12. Hassan 09:50 - mai 2, 2019

    Que les autorités françaises s’occupent de leurs oignons jaunes et ne foutent plus leur nez en Afrique car ils risquent de se faire piquer.

    1. Fierté 17:48 - mai 6, 2019

      la paix svp

  13. Kaci 19:22 - mai 3, 2019

    Pareille les politicien ont et pas sur la même longueur d’onde il faut éliminer, c’est la dictature non, j’espère qu’il sera à la hauteur qu’il Besse pas son frocs.

  14. Fierté 17:49 - mai 6, 2019

    la paix svp

  15. khaled 13:30 - mai 7, 2019

    Les informations qui voudraient que Said Bouteflika et le général Toufik auraient rendu visite aux français pour se garder leurs sympathie et plus face au Hirak et surtout à Gaid Salah laissent pantois.
    Les hauts perosonnages algériens auraient été reçus, entendus et leur plan tel que présenté aurait….séduit Paris.
    Et rien ne se passe depuis qui vienne corroborer une telle démarche.
    Mieux les Français avancent sur la pointe des pieds, déclarent reconnaitre que le moindre mouvement de leur part serait très mal venu et déclarent surtout ne rien comprendre aux évènements qui rappelons, avec 5 6 millions de protestataires dans les rues, le ont déjà obtenu les départs de Amamra, de Brahimi, de Bouteflika Président, ouyahya et tant d’autres.
    Tout cela a été possible contre Sais et contre Toufik que l’on dit soutenus par la France.
    De 2 choses l’une : La France est et reste impuissante s’agissant de l’Algérie.
    Et alors comment des personnes au fait des choses telles que Said et surtout Toufik ne comprennent pas que ce pays est incapable de leur apporter ce qu’ils souhaitent.
    Tout cela donne à croire que ce voyage ne s’est pas fait ou s’est fait pour d’autres motifs et notamment la protection en France des futurs « fugitifs » et leurs capitaux mal acquis.

  16. beldjerba 09:42 - septembre 23, 2019

    La solution en Algérie est tout juste simple.Mêlez vous de vos oignons.Ne donnez pas accés aux éboueurs de tout bord qui pullulent dans vos alcôves à vos moyens (que l’on connait assez),laissez nous trouver tout seul nôtre recette et vous verrez les choses s’arrangeront toutes seules.