Exclusif. Vaccins anti-Covid: à Casablanca, les chinois initient les Marocains au contrôle de qualité

Les choses s’accélèrent pour le démarrage de la production par le Maroc des vaccins anti-Covid-19 en partenariat avec la Chine. Si l’usine de Sothema attend une inauguration officielle par le roi Mohammed VI comme nous l’annoncions dans un précédent article (https://www.maghreb-intelligence.com/covid-19-le-maroc-rehabilite-ses-infrastructures-frigorifiques-avant-la-production-des-vaccins/), les préparatifs vont bon train pour ce qui est des aspects pratiques.

Dans ce sens, Maghreb-Intelligence apprend de sources sûres que des équipes de spécialistes chinois ont posé leurs valises cette semaine à l’Institut Pasteur de Casablanca. L’objectif est, selon nos sources, de former les cadres marocains au contrôle de qualité du vaccin anti-Covid-19 (et d’autres vaccins) avant sa mise sur le marché.

Car, il faut le rappeler, si le vaccin est fabriqué grâce à un partenariat maroco-chinois, la validation et la mise sur le marché seront du ressort de l’Institut Pasteur. Cet institut, par ailleurs aura la mission de contrôler toute la chaîne de fabrication des vaccins fabriqués au Maroc. La législation nationale lui attribue aussi le droit de rappeler d’éventuels lots défectueux au Maroc et ailleurs, surtout en Afrique subsaharienne.   

Et comme nous l’écrivions sur ces colonnes, le Gabon est candidat à recevoir les premiers lots des vaccins fabriqués au Maroc, suite à une rencontre au sommet entre le roi Mohammed VI et le président Bongo, en visite au Maroc il y a près d’un mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.